Débutant dans la communication financière, Marine Namand (Sciences Po 2001) se tourne très vite vers la mutuelle. Attirée par les valeurs humaines portées par le secteur, la jeune Directrice de la Gestion de Mutuelle Nationale Territoriale (MNT) évoque avec nous toutes les opportunités offertes par son entreprise aux jeunes diplômés.

 

Marine Namand

Qu’est-ce qui vous a séduit dans l’univers de la mutuelle ?

Les entreprises de ce secteur sont tournées vers l’humain ce qui retentit avec mes valeurs personnelles. De plus, c’est un univers très dynamique, car en pleine transformation, notamment du fait de la réglementation et des nouvelles technologies.

Comment vous retrouvez-vous dans les valeurs de MNT ?

La MNT mise sur l’utilité sociale, la solidarité et l’engagement. Comme le dit notre slogan, Etre utile est un beau métier. C’est une entreprise qui donne du sens à l’action. Par exemple, nous venons tout juste de publier un livre blanc sur la santé au travail des territoriaux. Nous sommes également tournés vers le sport. VYV, le groupe dont nous faisons partie, a d’ailleurs été partenaire des JO 2018.

Quelles valeurs humaines transmises par Sciences Po vous guident au quotidien ?

Je pense à l’ouverture d’esprit et la curiosité. C’est cette capacité à toujours enrichir ses connaissances, mais aussi à s’intéresser à son environnement. Sciences Po m’a également appris à être pluridisciplinaire et adaptable.

Quelles sont les grandes lignes du projet de transformation que vous menez actuellement ?

Pour faire face à nos enjeux sectoriels, nous avons développé le projet stratégique Territoires d’Avenir. Pour insuffler une nouvelle dynamique à la MNT, nous avons notamment réfléchi sur le renouvellement du modèle militant et la construction d’alliances. En interne, nous avons apporté un nouveau regard sur l’organisation du travail et modernisé nos systèmes d’information. Désormais, nous utilisons des méthodes de développement agiles et misons sur le self-care par exemple. Il s’agit d’un défi important puisqu’il faut savoir emmener l’ensemble des collaborateurs avec soi.

Comment les jeunes diplômés peuvent vous accompagner ?

Dans le cadre du déploiement de cette stratégie, ils peuvent apporter de nouvelles visions tout en s’appuyant sur ce qui fait la force de notre entreprise, la grande expertise sur notre secteur. Savoir adapter ses connaissances théoriques à un contexte et à l’histoire particulière d’une entreprise est un vrai challenge !

Quel message aux étudiantEs qui imaginent que les postes clés leur sont inaccessibles ?

Que l’on soit femme ou homme, l’accès aux postes clés des entreprises n’est pas sans embûches. Mais les femmes peuvent parfois se mettre des barrières elles-mêmes du fait qu’elles sont femmes. Mon premier conseil est de s’appuyer sur les bonnes personnes. La carrière professionnelle est le fruit de rencontres qui vont détecter en vous des qualités, un potentiel et qui vont vous tirer vers le haut. Ensuite, il faut croire en soi et oser ! Souvent les femmes ne se permettent pas de revendiquer les choses. Mon premier poste de manager, je l’ai eu, car je l’ai demandé !

Quelles qualités recherchez-vous chez un futur collaborateur de la MNT ?

– L’ouverture d’esprit
– L’engagement, la volonté de s’investir
– L’adaptabilité, la polyvalence

 Chiffres clés (2016) : 1 053 064 personnes protégées / 1 179 collaborateurs / 18 000 collectivités / 94 agences / 616 M€ de CA

 

marine.namand@mnt.f