Les grandes Ecoles qui forment des informaticiens de haut niveau

 

Assureur santé et prévoyance, La Mutuelle Générale seréinvente depuis plus de 60 ans pour offrir aux particuliers et aux entreprises des protectionset des services innovants.Découverte avec StanislasBressange (EISTI 92), membre du Directoire et du Comité Exécutif, Directeur Délégué en charge des Opérations.

 

 

Stanislas Bressange

Stanislas Bressange

Pour protéger 1,4 millions de personnes, La Mutuelle Générale mobilise 1 869 collaborateurs, répartis entre ses 2 sites parisiens et ses 107 points de vente. « Créée en 1945, la Mutuelle Générale, rappelle Stanislas Bressange, opère sur toute la chaîne de valeur, de la conception de produits d’assurance à leur commercialisation et à leur gestion. N’ayant, de par son statut d’assureur mutualiste aucun actionnaire à rémunérer, elle est résolument ancrée dans l’économie sociale. » En charge, sous l’autorité de son Président Patrick Sagon, de la Direction Déléguée en charge des Opérations, Stanislas Bressange a pour missions de coordonner les directions de l’entreprise et de superviser l’application des décisions prises par l’entreprise. Opérationnellement, il encadre les directions du Contrôle interne et du contrôle de gestion ainsi que la direction de l’Organisation, de la Stratégie du Système d’Information et du Plan (DOSSIP) : « Les Systèmes d’Information, souligne-t-il, représentent un enjeu stratégique pour la Santé, secteur où les intervenants sont multiples, les SI encore peu standardisés et les offres de service aux adhérents limitées. Promouvoir de nouveaux services et garantir l’agilité de son système est indispensable pour fidéliser nos adhérents et conquérir de nouveaux marchés. »

 

Innover pour mieux protéger
Jouant la carte de l’innovation, « La Mutuelle Générale a été à l’initiative de projets significatifs ces dernières années dans les domaines de la dématérialisation, des services à l’adhérent et du multicanal : une dématérialisation complète de souscription en ligne par une offre dédiée au monde internet (www.e-lamutuellegenerale. fr) en mode sécurisé portée par un processus de signature à valeur légale, une démarche d’accès au Tiers Payant favorisée par des ouvertures de droits en ligne ainsi que la mise en place du carnet de santé électronique portée par une carte sécurisée. En interne et pour mieux supporter nos offres multicanales, nous avons par exemple fait évoluer notre SI vers des outils à valeur ajoutée dans le domaine du CRM avec Salesforce et de la GED avec ITESOFT. Nos applications ainsi que les infrastructures associées se positionnent de plus en plus en mode Saas (ex : avec Microsoft) et Cloud (ex : avec Atos). » « L’ensemble de ces évolutions amènent à repenser progressivement l’organisation du SI ainsi que les compétences nécessaires en interne pour le maîtriser dans la durée. Nous avons pour cela besoin de profils en maîtrise d’ouvrage et maîtrise d’oeuvre capables d’appréhender à la fois le besoin métier et les technologies existantes et à venir. Nous recrutons d’ailleurs régulièrement des jeunes diplômés et des profils expérimentés.»

 

Les technologies au service des métiers
Si Stanislas Bressange a effectué son parcours principalement à l’international et au sein de secteurs d’activités très différents, c’est avant tout l’envie de mettre au service des métiers des solutions adaptées à leurs besoins qui l’a guidé : « J’ai trouvé à l’EISTI un bon équilibre entre savoir-être et savoirfaire, entre enseignements académiques théoriques et applications pratiques grâce à la mise en oeuvre de projets concrets. L’ouverture de l’école vers l’international et ma spécialisation en Management ont été des atouts importants dans l’évolution de mes responsabilités. » Un stage de 2e année, réalisé au sein du groupe SPIE dans le cadre de la construction du tunnel sous la Manche, lui fait découvrir un acteur-clé dans le monde du projet : la direction de la Maîtrise d’Ouvrage (MO), « qui impose, avant toute considération technologique, une bonne compréhension des besoins du Client. » Son envie dès lors de répondre aux problématiques métiers, il va la mettre au service de la MO de SPIE Batignolles, où il démarre sa carrière à New York en tant que Chef de projet « Business Development ». Du groupe Henkel ensuite, où il dirige successivement la MO pour les activités commerciales et logistiques avant de se voir confier la direction des SI pour la France, puis pour la France, l’Afrique et le Moyen-Orient. Du groupe Business Objects enfin, leader sur le marché du décisionnel, où il prend en charge la direction des SI pour l’Europe et l’Asie ainsi que la responsabilité des fusions-acquisitions pour la partie SI. Recruté en 2009 par La Mutuelle Générale, Stanislas Bressange a saisi le potentiel différenciant que peuvent apporter les SI au monde de la Santé : « La Mutuelle Générale peut contribuer à la transformation de notre système de santé en le rendant plus efficace et moins coûteux grâce à la bonne utilisation des technologies. Il y a encore beaucoup à faire, à changer et encore beaucoup de place pour innover ! »

 

CG

 

Contact :
www.lamutuellegenerale.fr