La motivation est le socle de toute réussite, individuelle, collective ou institutionnelle. Un sujet d’études et d’expertise pour Yves Duron, psychosociologue co-fondateur de Motiva.fr, co-auteur de La motivation, une compétence qui se développe chez Pearson.

 

Identifier Etre motivé, c’est bien, savoir pour quoi, c’est essentiel. La première chose est donc d’avoir une direction. La deuxième est d’identifier ses clés de motivation. « Car chacun a ses ressorts propres, note Yves Duron. Dans le travail, certains sont mus par la reconnaissance matérielle, d’autres l’idée de contribuer au bien-être de l’humanité, de se déplacer à l’international. Ce type de ressort peut varier au fil de la vie. En revanche, les plus stables sont ceux liés aux valeurs, à l’éthique. »

Satisfaire La motivation  au travail trouve ainsi ses racines dans la satisfaction de ces ressorts. Les conditions d’exercice, l’ambiance, les relations interpersonnelles, la reconnaissance faisant partie des principaux ressorts. « Les deux causes de démotivation majeures sont le manque d’intérêt pour le métier, la mission, et l’insatisfaction par rapport à ce qui est important pour soi » souligne Yves Duron. Dans son ouvrage, le psychosociologue propose un outil pour identifier ses ressorts et mesurer sa satisfaction motivationnelle. L’Apec utilise cet outil Motiva pour accompagner des cadres.

(Se) motiver s’apprend  Se motiver et le rester est ainsi une soft skill. « Les champions de cette compétence sont les sportifs de haut niveau. Ils savent ce qui est important pour eux, quels sont leurs objectifs, ils ont leur direction. Lorsque l’on sait mesurer ses ressorts de motivation, on peut les gérer au quotidien. C’est en cela que c’est une compétence qui se développe. »

Les secrets du leader motivationnel Dans l’entreprise, certains leaders savent motiver, d’autres pas … Pour Yves Duron, la première erreur est de penser que l’on peut se motiver à la place des autres et se comporter comme un entraîneur.

Ecouter et personnaliser Mais le plus important pour l’expert est d’éviter les comportements qui démotivent. « La plupart des gens ont envie de se sentir bien au travail, ils sont motivés par le challenge. Mais progressivement, des feins se présentent. Pour éviter ces freins, une seule solution : les identifier. Et cela passe l’écoute, la parole, l’échange, et de la finesse. Le manager fait souvent l’erreur de croire que les autres pensent comme lui. Or, chacun a des ressorts personnels. » Il faut donc comprendre la mécanique motivationnelle de chacun pour pouvoir l’activer.

Le constat du spécialiste est sans appel : ceux qui pratiquent un management pointu et personnalisé sont à la fois bien notés par leur équipe et plus performants que les autres.

www.motiva.fr

www.quelmetier.fr

« Réussir c’est se trouver soi-même »