Le dynamisme qui caractérise les licences professionnelles crée des synergies et comble les attentes des entreprises qui connaissent bien ce type de formation en place depuis 11 ans, d’autant plus que les professionnels sont impliqués dans leur création.

 

Quel niveau de qualification ?

Pascal Morançais Directeur de l’IUT de Caen

Pascal Morançais Directeur de l’IUT de Caen

La licence professionnelle répond aux engagements européens qui prévoient un cursus licence adapté aux exigences du marché du travail dans l’Union ainsi qu’à la demande de nouvelles qualifications, entre le niveau technicien supérieur et le niveau ingénieur- cadre supérieur.

 

Qu’attendez-vous…
Rejoignez les 45 000 étudiants qui ont choisi cette troisième année de spécialisation. La formation articule enseignements théoriques et pratiques, apprentissage de méthodes et d’outils. Elle est dispensée en grande partie par des professionnels avec 12 à 16 semaines de stage en France ou à l’étranger et la réalisation d’un projet tutoré assorti d’un mémoire soutenue à l’oral. Une partie de la formation peut être accomplie à l’étranger dans le cadre de partenariats.

 

Tous les avantages de ces fameuses licences pro !
Les plus : la licence professionnelle bénéficie de l’avantage expérience assorti d’une hyperspécialisation dans un domaine d’activité et un métier spécifique. Admission : pour tous les Bac+2 avec une sélection sur dossier, un entretien de motivation et quelquefois des tests. Apprentissage : existe la possibilité de l’alternance pour un certain nombre de licences, mais pas pour toutes. Inratable : taux de réussite de 90 %… et de 95 % pour les titulaires de DUT. Dans de nombreux cas, le 100 % est de mise. Poursuite d’études : en master 1 & 2 c’est possible… 25 % des diplômés choisissent cette solution. Emploi assuré : et rapidement puisque 90 % des diplômés occupent un emploi dans les 6 mois ; après 3 ans 82 % sont en CDI ! Salaires : plus élevés de 150 € en moyenne que les Bac+2 avec une progression de carrière beaucoup plus rapide. Reconnaissance à l’étranger : avec le grade licence bien sûr !

 

Des filières pour tous les goûts !
Tout est ouvert… droit, gestion, sécurité des biens et des personnes, environnement, nature, communication, information, industrie, sports, collectivité, échanges, gestion, management, génie civil, informatique, construction, mécanique, électronique, sports, tourisme, loisirs, activités sociales, aménagement du territoire et urbanisme, patrimoine culturel, énergie et génie climatique, maintenance des systèmes pluritechniques et mécanique, habillement mode et textile… en tout 1820 licences !… de quoi vous ouvrir les portes de la profession qui vous tente.

 

Toutes les infos sur Internet
Si vous recherchez une licence spécifique ou une idée de licence, il vous suffit d’aller sur le site www.sup.adc.education.fr pour obtenir la liste par Académie, établissement, secteur professionnel et dénomination nationale… www.etudinfo.com peut également vous servir de guide.

 

Le point de vue de Pascal Morançais Directeur de l’IUT de Caen
La licence pro permet de développer des formations en lien avec l’activité du territoire, de poursuivre des études pour accéder à un métier de niveau L3 ou de reprendre des études pour ceux souhaiteraient certifier leur VAE après s’être arrêté à Bac+2. L’IUT de Caen proposant 15 licences professionnelles, les 30 à 50% – selon les spécialités- d’étudiants qui les intègrent après un DUT, désirent élever leur niveau de qualification ou se diversifier en abordant un domaine complémentaire. Même dans le secteur tertiaire, cette licence s’envisage d’un point de vue technologique, avec l’intervention de professionnels et un stage long, l’alternance étant envisageable. Si la licence professionnelle est conçue comme une fin d’étude, un certain nombre d’étudiants poursuivent en master, voire postule pour intégrer une grande école.

 

Patrick Simon