Le mois de février est marqué en école d’ingénieur par le départ des 3e année, et donc par la fin de leur vie au sein de l’école. Le bilan de ces 3 années s’impose alors pour les membres de la Junior. Retour sur une expérience unique.

 

Chacun entre dans la Junior avec des objectifs personnels différents. Pour Rebecca, encore en 1ère année, rejoindre l’association permet « d’acquérir un premier contact avec les entreprises et une aisance face aux industriels ». En effet, le rôle premier de la Junior est d’être l’intermédiaire privilégié entre les entreprises et les étudiants à travers la gestion de projets. Cependant, les objectifs évoluent avec le temps, comme l’explique Grégoire en 3e année : « après un temps en pôle communication, j’ai créé le poste de conseiller en développement pour mieux structurer l’association ; puis je me suis consacré à la formation des nouveaux membres ». Par conséquent, l’activité d’un membre est très diversifiée. Au-delà de l’aspect relationnel avec le client et de gestion évidents, la Junior apprend vraiment les qualités nécessaires pour effectuer un travail de groupe efficace. « La Junior permet aussi d’apprendre à travailler avec les caractères de chacun et de s’initier au management » affirme Grégoire. Et l’expérience de la Junior ne s’arrête pas là ! La comptabilité, la création de site ou de cartes de visite, la trésorerie ne sont qu’une liste non-exhaustive des activités auxquelles peutêtre confronté un membre. Néanmoins, quelles que soient les motivations ,personnelles, la Junior apporte une expérience très valorisante, sur le plan personnel et professionnel. Grégoire n’hésite pas à en parler lors d’entretiens. « Même lorsque la personne connaît le fonctionnement d’une Junior, elle sous-estime souvent la diversité de l’expérience qu’elle apporte ». Le seul regret de notre 3e année ? « On n’a jamais le temps qu’on souhaiterait pour se consacrer à la Junior ! ».

 

 

Contact :
www.juniorphelma.fr