Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.
Les trois finalistes de la Joute des AssociationsA une date symbolique, le 18 juin 2015, la conférence Olivaint, doyenne des associations étudiantes françaises, a lancé un appel à toutes les associations d’art oratoires pour participer à la 1ère édition de la Joute des Associations.

La Joute des Associations
Depuis 140 ans, la Conférence Olivaint considère l’éloquence comme une « école de la citoyenneté qui apprend à chacun à argumenter, mais surtout à écouter ». C’est dans cette optique que l’Olivaint a invité les associations de Débat et d’Art oratoire françaises à participer à une compétition unique : La Joute des Associations. Au cours d’une journée entre concentration et émotions, les meilleurs orateurs des associations se sont affrontés dans des joutes décalées au cœur de la Sorbonne.

La grande finale
Après une première sélection, six finalistes se sont faits face devant un jury d’exception : Jean-Louis Debré (président du Conseil Constitutionnel), Caroline Vigneaux (ancienne avocate à la Cour, devenue humoriste en 2008), Rama Yade (conseillère régionale d’Ile-de-France et vice-présidente du Parti radical), Maître Léon Del Forno (avocat à la Cour, associé du Cabinet Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP & Affiliates) et Olivier de Rincquesen (journaliste à BFM.)
Les finalistes, champions des associations Lysias Panthéon Assas, Concours d’éloquence Ora’Tours, Révolte-toi Assas, Démosthène Aix et du concours d’éloquence de Conférence Albert Joly (Barreau de Versailles), disposaient de cinq heures pour préparer leur discours. Au cours de trois rencontres enflammées, les orateurs ont déployés leurs arguments, leur éloquence et leur rage de vaincre autour des sujets suivants :
  • Sommes-nous de Gaulle ? Avec Alexandre Khanoyan pour l’affirmative et Arnaud Dilloard pour la négative
  • Faut-il résister ? Avec Edmond Coulot pour l’affirmative et Pauline Fossant pour la négative
  • Vous ai-je compris ? Avec Paul de Las Cases pour l’affirmative et Victor Delatour pour la négative
Devant un public animé et un jury exigeant, Victor Delatour a sorti son épingle du jeu et a conquis l’ensemble de son auditoire par son sens de la répartie, son assurance et son humour.
Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.