Perdus dans la jungle tanzanienne

Perdus dans la jungle tanzanienne

Arrivés à Dar Es Salam depuis 10 jours, capitale Tanzanienne
Nous parcourons nos premiers kilomètres sur le continent africain. Le dépaysement dès la sortie de l’avion est frappant. Nous sommes surpris par une circulation sur le coté gauche de la chaussée, il nous faut changer nos rétroviseurs de côté et faire attention aux bus et camions surchargés qui déboulent à toute vitesse derrière nous. Nous sommes heureux de voir que la piste n’est pas omniprésente et qu’il est souvent possible d’emprunter des axes goudronnés, nous permettant de boucler des étapes de plus de 80 km.

 

Nous avons quitté Dar pour descendre plein sud vers le Mozambique
La capitale est assez encombrée et consiste en un grand carrefour commercial désordonné où nous ne trouvons pas vraiment notre place. Nous découvrons les plages du sud répondant parfaitement à l’image que nous nous en faisions ; un soleil brûlant inaccessible aux heures les plus chaudes, quelques cocotiers, l’océan Indien et l’Inde que nous imaginons un peu plus loin. Nous traversons des villages plus perdus les uns que les autres. Les sourires des enfants et les klaxons des véhicules nous encouragent à parcourir nos kilomètres quotidiens qui sous cette chaleur se révèlent bien difficiles.

 

Mais malgré ces étapes douloureuses…
Le soir venu nous nous réjouissons d’atterrir dans ces petits patelins et d’être accueillis par une population tanzanienne qui se plie en quatre pour nous trouver ce dont nous avons besoin, de l’eau, un dîner et un toit pour la nuit. Nous avons aperçus quelques singes et attendons encore avec impatience les étapes de brousse pour enfin voir le roi Simba sur son territoire.

 

LA GRANDE ÉCHAPPÉE ÇA CONTINUE, À LA PROCHAINE FOIS !

 

CONTACT
www.lagrandeechappee.blogspot.fr