Le Triathlon Audencia-La Baule attire de plus en plus les entreprises. Plus de 70 étaient représentées, soit 2 000 salariés, cette année sur le Tri-Relais du samedi 17 septembre. Ce format de course réunissant 3 partenaire (le nageur, le cycliste, le coureur) est particulièrement adapté à une opération « incentive » et crée encore plus de liens entre l’école de management, ses étudiants et le monde de l’entreprise.

 

 

24eme Triathlon AUDENCIA LA BAULE

24eme Triathlon AUDENCIA LA BAULE

« Le Tri-Relais est un moment d’effort et de plaisir à partager, que ce soit en famille, entre étudiants d’une même école ou entre collègues de travail. En lançant cette nouvelle formule lors de l’édition 1997, nous avons rajouté à ce sport un peu individualiste qu’est le triathlon une notion de partage qui n’existait pas, explique Luc Chatellier, Président d’Audencia Compétitions, l’équipe d’étudiants qui organise le Triathlon Audencia-La Baule chaque année. La formule séduit puisque plus de 500 équipes « Entreprises » ont participé cette année, constituées de collaborateurs ou de clients. « Nous n’étions que 8 au départ en 2009 pour notre première participation. Nous sommes près de 100 cette année, inscrits sur le Triathlon Découverte ou le Tri-Relais, explique Nicolas Beaunieux, responsable informatique zone de vente chez Manitou et initiateur du projet. L’important est de se réunir lors d’un week-end sportif et festif où les familles sont conviées. Il y a une vraie émulation interne qui touche même une vingtaine de collaborateurs expatriés inscrits cette année. Cela permet de mélanger tous les niveaux, de l’ouvrier au directeur, et de se rencontrer dans d’autres lieux que la « boutique » pour faire du sport. » Comme le leader mondial de la manutention tout-terrain est basé à Ancenis, en Loire-Atlantique, plusieurs cadres sont d’anciens élèves d’Audencia Nantes, d’autres y suivent des masters. De plus, Manitou est devenu sponsor cette année et a donc multiplié les relations avec les étudiants d’Audencia. Ce sont eux les principaux organisateurs de cette compétition avec près de 350 élèves de première et deuxième années sur le pont le Jour J et 23 d’entre eux mobilisés toute l’année à la préparation du plus gros triathlon français en terme de participants. « Delà a ce que cela se concrétise par des offres de stages ou d’embauche, il n’y a pas très loin finalement, conclut Nicolas Beaunieux.

 

Le Challenge Etudiant
Le Challenge Etudiant accueillait sur le remblai de La Baule près de 50 équipes venues de 16 établissements différents sur le Tri-Relais. Ce sont les Baule Os, une équipe d’Audencia Nantes (Pol Portebois à la nage, Arthur Abraham au vélo et Xavier Permingeat à la course à pied) qui l’a emporté finissant 30e au classement scratch sur 541 équipes participantes.

 

B.B.