C’EST VIA LES LANGAGES INFORMATIQUES QUE NADINE LECLAIR (CENTRALE LYON 80), ENTRE CHEZ RENAULT. DES SI AU SERVICE DE LA TECHNIQUE, ELLE BASCULE VERS L’INGÉNIERIE TOUT EN SE PASSIONNANT POUR L’AUTOMOBILE, OBJET DE LIBERTÉ. NOMMÉE EXPERT FELLOW DEPUIS LE 1ER AVRIL, ELLE PILOTE ET ANIME L’ENSEMBLE DE LA FILIÈRE D’EXPERTISE.

NADINE LECLAIR (CENTRALE LYON 80), EXPERT FELLOW, RENAULT © D’ARAM Thomas

NADINE LECLAIR (CENTRALE LYON 80), EXPERT FELLOW, RENAULT © D’ARAM Thomas

QU’EST-CE QUI A GUIDÉ VOTRE PARCOURS ET VOUS A ATTIRÉ CHEZ RENAULT ?
Après un début de carrière à Sligos comme ingénieur d’études, j’ai eu envie de faire un passage dans l’industrie. Entrée chez Renault via les langages informatiques, j’ai découvert les SI au service de la technique, avant de basculer vers l’ingénierie. J’ai pris bien plus tard la responsabilité de l’ingénierie véhicules, puis celle des projets, des avant projets et de l’international. Tout en me passionnant, en parallèle, pour l’automobile, objet typique de la liberté, pour les métiers que l’on peut exercer dans ce secteur – leur profondeur et leur complexité – et pour l’émotion que l’on peut y mettre.

 

QUELLES SONT VOS MISSIONS CONCRÈTES ?
Ce rôle transversal consiste à piloter et animer l’ensemble de la filière d’expertise. Je fédère une cinquantaine de domaines d’expertise, avec chacun un expert leader a leur tête, experts, 200 experts, et environ 600 référents, répartis essentiellement dans les sites corporate, Renault et faisant majoritairement partie du domaine converge de l’Alliance. Il ne s’agit surtout pas de se substituer aux métiers, mais d’inscrire notre travail en complémentarité de celui des équipes métiers. A ce rôle s’ajoutent un rôle de veille et de feuille de route ainsi que l’accompagnement et le lobbying vers la réglementation et/ou des projets avec les organismes qui permettent de déclencher les grandes ruptures. Je m’appuie sur le réseau d’expertise interne ainsi qu’une toute petite equipe pour structurer les axes de travail. Le relai de l’action est pris avec les fonctions de l entreprise.

 

LES ENJEUX AUXQUELS VOUS ÊTES CONFRONTÉE ?
Je dois m’assurer que l’on couvre bien les domaines, que les nouveaux métiers sont bien supportés, les plans de succession mis en place, que les savoirs et nouveaux savoirs sont implémentés. Je dois également veiller à la cohérence des feuilles de route des différents domaines d’expertise stratégiques. Renault est en train de mettre sur le marche, la gamme 15-40 (véhicules dans la fourchette 15 000 € – 40 000 €), au travers de plateformes communes de l Alliance. Nous devons déjà penser à l’ADN des voitures qui remplaceront cette gamme et seront commercialisées entre 2021 et 2025, aux différentes expertises qui travailleront ensemble, dans des chantiers d’expertise pour préparer.

 

QUELLES PERSPECTIVES DE CARRIÈRE OFFRE LE GROUPE RENAULT AUX JEUNES DIPLÔMÉS ?
Un large éventail de métiers et de technologies. Ils peuvent démarrer en ingénierie sur les coeurs de métier, la technologie, la qualité et la fiabilité, choisir un poste dans le domaine économique, le costing des objets par exemple, dans les produits automobiles, le marketing… Nos trois filières, le management, l’expertise et les projets, et la mobilité entre filières, permettent les parcours croisés, c’est un des atouts du Groupe. Cette diversification des parcours permet la confrontation des idées, c’est de là que naît l’innovation de concept ; les Renault « Passion for life », comme le nouveau Renault Espace se font en créant de nouveaux standards. Et pour faire un bon architecte de voiture, il faut avoir vécu plusieurs expériences.
La filière expertise, filière transverse mise en place il y a 6 ans, dessert tous les métiers et toutes les technicités de l’entreprise. Elle regroupe une cinquantaine de domaines stratégiques, 50 à 60 % de l’expertise concerne l’ingénierie de produits, de procédés de fabrication et de logistique (ingenierie dite convergée dans l’Alliance), 40 % sont répartis dans les fonctions support, la qualite, la stratégie, l’environnement, la sécurité… Elle est composée de 4 niveaux, l’expert fellow, en charge de piloter l’ensemble de la filière, l’expert leader en charge d’un domaine d’expertise stratégique, animant plusieurs experts, l’expert, en charge d’un sous-domaine d’expertise, animant plusieurs référents et le référent, en charge d’une spécialité métier.

 

RENAULT-NISSAN, DE NOUVELLES SYNERGIES
Des pièces clés achetées en commun, et de la commonalisation des powertrains, les deux groupes passent à la commonalisation des grands systèmes. Pour accélérer ainsi les synergies, développer des technologies communes au service des deux gammes, Renault et Nissan ont créé l’Alliance convergée, et mis en commun une bonne partie des ingénieries. L’architecture modulaire mise en place au sein de l’Alliance, Common Module Family (CMF) leur permet de produire une vaste gamme de véhicules avec un ensemble de pièces et de composants commun. Les deux partenaires comptent dépasser les 4 milliards d’euros de synergie en 2016 via des productions croisées et un important partage d’organes et de plates-formes.

 

A.M.O.

 

Contact : nadine.leclair@renault.com