© Amathieur - Fotolia

© Amathieur - Fotolia

En janvier 2011, la loi Copé-Zimmermann sur la diversité des conseils d’administration a été promulguée, imposant aux entreprises françaises cotées à Paris ou répondant à certains critères (500 salariés et 50 millions d’euros de total bilan ou de chiffre d’affaires) une proportion de femmes dans leur conseil d’administration de 20 % en 2014 et de 40 % en 2017. L’Observatoire de la Parité dans les conseils d’administration développé par la Chaire en Gouvernance du Groupe ESC Dijon- Bourgogne, en partenariat avec l’AFECA (Association des Femmes Diplômées d’Expertise Comptable Administrateurs), le Conseil Régional de Bourgogne et le Crédit Agricole de Franche Comté, propose depuis deux ans des études sur la représentation des femmes dans les conseils d’administration des sociétés cotées à Paris. La dernière étude, publiée en juin 2014, fait le point sur la féminisation des conseils d’administration après les AG de 2014 pour les sociétés de droit français de plus de 150 millions d’euros de capitalisation boursière, ce qui correspond aux compartiments A (Big Caps) et B (Mid Caps).

 

30 % DE FEMMES ADMINISTRATRICES DANS LES BIG CAPS EN 2014, 24,8 % CHEZ LES MID CAPS
L’étude montre que, entamée dès l’annonce de la loi, la féminisation des conseils d’administration s’est poursuivie en 2014 avec 56 % de nominations aux AG concernant des femmes dans le compartiment A et 68 % dans le compartiment B. Le seuil de 20 % imposé par la loi est atteint à quelques exceptions près et 10 % des Big Caps et des Mid Caps ont déjà atteint ou dépassé le seuil de 40 % attendu pour 2017. Les femmes auront de l’influence dans les conseils d’administration si elles sont suffisamment représentées. Après les AG de 2014, 84 % des entreprises du compartiment A comptent au moins 3 femmes dans leur conseil d’administration. C’est le cas également de 35 % des sociétés du compartiment B. Elles sont moins nombreuses dans le compartiment B car la taille des conseils est plus petite.

 

LA FÉMINISATION DES CONSEILS D’ADMINISTRATION S’EST POURSUIVIE CHEZ LES BIG ET LES MID CAPS SANS MODIFICATION DES CRITÈRES DE SÉLECTION
Les sociétés cotées des compartiments A et B ont réussi à poursuivre la féminisation de leur conseil d’administration tout en conservant leurs exigences de recrutement, que ce soit en matière de formation, d’expérience, notamment managériale ou d’internationalisation.
Les femmes administratrices aujourd’hui dans les Big et Mid Caps :
Sont très internationales : 29 % des femmes administratrices sont de nationalité étrangère dans le compartiment A et 11,4 % dans le B après les AG de 2014
Sont indépendantes : 66 % des femmes administratrices sont indépendantes dans le compartiment A et 56,3 % dans le B
Ont une expérience de dirigeant pour 62,4 % d’entre elles chez les Big Caps et 54 % chez les Mid Caps
Ont une expérience en finance : le type d’expérience dominant chez les femmes administratrices des sociétés des compartiments A et B, après le management, est la finance, avec respectivement 38 % et 44 %
Ont occupé des fonctions dans un ministère pour les administratrices des Big Caps (22,4 % en 2014).
Ont une expérience à l’international : 52,5 % des femmes administratrices des sociétés du compartiment A et 30,5 % dans le compartiment B
Sont diplômées d’écoles d’élite pour 36,6 % des administratrices des Big Caps et 18,7 % des Mid Caps
Ont déjà une expérience d’administrateur : 78 % des administratrices des compartiments A et B ont au moins un autre mandat.
La gouvernance offre des opportunités pour les diplômés qui souhaitent s’investir dans le milieu professionnel au-delà de leur métier. Devenir administrateurd’une société pourra faire partie des ambitions des diplômés des grandes écoles, indépendamment du genre. L’étude complète est consultable sur le site de l’Observatoire de la Parité du Groupe ESC Dijon- Bourgogne : http://www.observatoire- parité.eu/

 

Par Isabelle Allemand, (isabelle.allemand@escdijon.eu),
Odile Barbe, (odile.barbe@escdijon.eu) et
Bénédicte Brullebaut, (benedicte.brullebaut@escdijon.eu), professeurs au Groupe ESC Dijon Bourgogne et membres de la Chaire en Gouvernance d’Entreprise