Après avoir embrassé la profession d’avocate pendant 10 ans, Isabelle Balestra, a rejoint le monde de l’entreprise se développant à l’international. Cette femme d’équipe et de projet, directrice juridique du Groupe Keolis, participe avec passion à la mise en oeuvre de la feuille de route du Groupe.

Isabelle Balestra, Dess Droit du Commerce Extérieur - Paris I (Panthéon Sorbonne), Institut Droit Public des Affaires, Ecole de Formation du Barreau (Paris), directrice juridique du Groupe Keolis

Isabelle Balestra, Dess Droit du Commerce Extérieur - Paris I (Panthéon Sorbonne), Institut Droit Public des Affaires, Ecole de Formation du Barreau (Paris), directrice juridique du Groupe Keolis

Qu’est-ce qui vous a attirée dans le Groupe Keolis ?
Plusieurs éléments m’ont attirée, l’ambition de développement de Keolis à l’international, la diversité des métiers, le périmètre varié des problématiques juridiques et l’équipe de direction.

 

“ Le métier de juriste est un métier fantastique, que l’on peut exercer selon ses différentes facettes ”

Qu’apporte la formation du barreau ?
Le droit est une belle école de rigueur et de créativité. En cabinet d’avocats, j’ai eu la chance d’être formée à une réelle exigence dans la rédaction, sensibilisée à l’importance tant des pièces du dossier que des spécificités de son environnement. Vous apprenez à trouver des solutions équilibrées en tenant compte des éléments factuels.

 

Vous avez réorganisé la direction juridique…
J’ai mis en place une organisation répondant aux attentes de la direction générale, aux contraintes des opérationnels tout en tenant compte des diverses compétences de mon équipe. Pour capitaliser sur notre savoir-faire juridique et contractuel, nous avons mis en place une plateforme d’échanges, très appréciée, d’autant qu’elle évite un éventuel isolement des juristes.

 

Quelles qualités développer pour être un bon juriste ?
La rigueur, la pugnacité, la transparence sont des qualités essentielles. L’humilité est une valeur à laquelle je fais souvent référence car elle permet au juriste de gérer avec lucidité les situations compliquées auxquelles il est confronté. Il faut néanmoins savoir défendre ses convictions pour garder son âme de « gardien du temple ». Un juriste doit aussi avoir soif de comprendre pour s’adapter. Pour cela il doit rester ouvert, observateur, être à l’écoute afin d’appréhender globalement le sujet qui lui est soumis.

 

Quels types de profils RECRUTE Keolis ?
Nous avons besoin de compétences variées, allant du marketing à la maintenance et notamment d’ingénieurs, financiers, juristes, profils internationaux. Notre politique RH, qui favorise le recrutement de jeunes diplômés, a permis la mise en place du parcours « pépinière » dédié aux jeunes talents et la diversité garantit la richesse d’une équipe. Enfin, les salariés du Groupe doivent adhérer à ses valeurs et au projet d’entreprise Keolife.

 

Opérateur majeur du transport
public de voyageurs Keolis développe des solutions de mobilité sur mesure, adaptées à leurs attentes et à celles des collectivités. Leader mondial des métros automatiques et tramways, cet opérateur intervient sur tous les modes de transport, en France et à l’international, incluant le stationnement avec EFFIA, filiale du Groupe, et conçoit des réseaux attractifs en optimisant le recours aux nouvelles technologies. A la pointe en termes d’expertise sur l’exploitation, Keolis doit s’adapter aux attentes des usagers, répondre à la dimension multimodale tout en intégrant le digital. Le Groupe s’engage sur trois axes fondamentaux – fréquence, ponctualité, sûreté – pour engendrer attractivité, augmentation de la fréquentation voyageurs et avoir une réelle efficience dans sa performance.

 

La direction juridique maillon fort de l’organisation
La direction juridique est indispensable dans l’évaluation et la gestion des risques, dans la mise en place d’une gouvernance efficace face à une législation complexe. Grâce au support juridique, au cont ract management la direction juridique participe à la protection des intérêts du Groupe, à sa performance financière et à son développement d ans un environnement mouvant et exigeant. Réel « gatekeeper », le juriste doit savoir être force de proposition comme « business partner » en participant avec les opérationnels à l’élaboration de projets ambitieux, novateurs et maitrisés. « Si vous êtes business partner, vous serez totalement respecté comme gardien du temple, c’est cet équilibre qui permet au directeur juridique d’avoir une légitimité, d’être écouté ».

 

Chiffres clés KEOLIS
Plus de 60 000 personnes – Chiffre d’affaires 2014 : 5,6 mds €, dont 50 % à l’international

 

A.M.O.

 

Contact : isabelle.balestra@keolis.com