Depuis les années 90 l’équipementier automobile Valeo a choisi de se développer à l’international et de se positionner en pionnier dans les solutions innovantes pour la réduction d’émission de CO2 et la conduite intuitive. Présent aujourd’hui dans 33 pays, le groupe a besoin d’élargir son équipe juridique, maillon essentiel de son développement. Rencontre avec Jean-Christophe Castera (Paris et NY Bar 89) Directeur Juridique M&A de Valeo.

 

Du cabinet d’avocat à l’entreprise

Diplômé du Barreau de Paris et de New York, Jean-Christophe Castera a choisi de renoncer au statut de profession libérale pour rejoindre Valeo en 1999.  » En prenant cette décision il faut peser les conséquences du passage d’indépendant à salarié, de générateur direct de chiffre d’affaires à participant aux travaux collectifs de l’entreprise » Il s’agit de s’adapter et d’adhérer à une culture d’entreprise, ce qui n’est pas anodin après plusieurs années de cabinet. Raison de plus pour bien choisir son entreprise. « En retour on gagne à se rapprocher de l’économie réelle, à confronter son point de vue de juriste à d’autres sensibilités et à vivre un projet d’entreprise.  »

 Une nouvelle place pour l’automobile

 » Le marché n’a cessé d’évoluer depuis que j’ai rejoint le groupe et Valeo participe activement à cette transformation. C’est ce qui est enthousiasmant.  » L’automobile est en recherche constante d’innovation technologique (électrification, autonomisation, connectivité) et d’un nouveau rôle (un service – ex. co-voiturage, VTC – plus qu’un bien de propriété). « Cette évolution touche également les juristes qui traiteront de nouvelles problématiques telles que les réglementations ou questions aigues de propriété intellectuelle nées de ce nouvel environnement. Ils/elles auront aussi l’occasion de travailler avec des partenaires issus des nouvelles technologies et de jeunes entreprises. Les baskets ne sont pas légion mais la cravate perd du terrain. »

 Une place de choix pour le juridique

La fonction juridique est un soutien essentiel de Valeo qui le lui reconnaît bien. « Valeo a toujours pris la mesure de son importance, en témoigne la structure de son organisation qui rattache directement la direction juridique à la Direction Générale. « 

Ce soutien est polyvalent : accompagner l’entreprise dans la défense et l’expression de ses droits, dans le respect de ses obligations liées à sa gestion quotidienne (investisseurs, clients, fournisseurs, administration, salariés), dans la protection de ses biens (propriété intellectuelle, actifs clefs de la stratégie d’innovation de Valeo) et dans ses opérations stratégiques (fusions acquisitions).

Les fusions-acquisitions (M&A), véritables ingénieries juridiques

Valeo a récemment réalisé de nombreuses acquisitions – parmi lesquelles plusieurs jeunes entreprises – et des opérations  significatives de joint venture avec les groupes allemand (Siemens) et coréen. Jean-Christophe Castera a dirigé l’équipe de juristes dédiés à ces opérations complexes.  » Nous accompagnons la conception et la réalisation des ces opérations au cours de leur phase d’évaluation, de due diligence et de négociation contractuelle. S’y ajoutent souvent des opérations complexes dites de « carve out » isolant dans des structures dédiées les activités qui seront achetées ou vendues. Tout ce travail, effectué en symbiose, totale avec l’équipe M&A de Valeo est particulièrement méticuleux et gratifiant ».

Instant RH :  » Nous travaillons en permanence avec des interlocuteurs internationaux, ce qui implique une parfaite maîtrise de la langue juridique anglaise. Il me semble essentiel pour les étudiants en droit de passer si cela leur est possible au moins un an dans une université anglo-saxonne. Une première expérience dans un cabinet d’avocat peut être également un grand atout à condition de s’y être investi à 100 % et de savoir adapter ensuite cette expérience à son entreprise.

 

 » Si Valeo a été élu Meilleur Employeur pour la quatrième année consécutive, cela vient aussi d’un fort sentiment d’appartenance et d’adhésion, voir de fierté à cette entreprise, suscité par un projet d’entreprise ambitieux et réaliste mis en œuvre avec succès dans un environnement en plein mutation. « 

 

Contact : jean-christophe.castera@valeo.com