Levés à 5 heures du matin pour prendre leur navette Porte Maillot, c’est après deux heures de trajet passées à dormir et avec des petits yeux encore fatigués que les 358 étudiants conviés à la Croisée des Talents ont posé le pied sur le sol matinal de Deauville, tirant derrière eux de lourdes valises noires, bleues ou marrons. Face à eux, contrastant avec la grisaille des cieux, se dressait le splendide Casino Barrière, étincelant de rouge et d’or et, sur sa droite, l’hôtel 5 étoiles Royal Barrière.

 

C’est en effet dans ces deux lieux prestigieux que les jeunes élèves, issus d’écoles ou d’universités, habillés sur leur 31 pour l’occasion, ont établi leurs quartiers les 2 et 3 mars derniers. Après un discours de Nicolas Tzipine, président de la Star’EC, c’est Adrien Lemaître, habitué des plateaux télé et chargé d’animer les deux jours de compétition, qui s’est assuré de planter le décor, lançant aux candidats : « A la fin il n’en restera qu’un et je peux vous dire dès maintenant qu’il se trouve parmi vous ! » La première journée a donc commencé par deux épreuves de négociation parrainées par Logica Business Consulting*, épreuves qui confrontaient les candidats par groupes de 3 puis de 2. Chef d’orchestre de cette matinée, Sébastien Durand, directeur général de Logica Business Consulting, a profité de ce double exercice pour livrer quelques conseils précieux en matière de négociation, illustrant ses propos par une vidéo de 3 élèves filmés le matin même pendant l’épreuve. « Quand vous démarrez une négociation, de toute façon tous les autres protagonistes savent pourquoi vous êtes là donc soyez vous-même ! Jouez avec vos qualités, composez avec vos défauts et tout se passera bien » a-t-il ainsi lancé, ajoutant aussi des « Bannissez les phrases négatives. Allez sur les faits. Plus vous irez vers les faits et plus vous irez vers une co-construction d’une solution » ou des « Vous avez un temps de préparation avant la négociation puis vous avez un temps d’action. Quand c’est le moment de négocier, laissez tomber vos stylos, vos cahiers, vos iphones avec calculettes magiques », avec toutefois un message principal : « Gardez en tête que ce qui prime, c’est l’échange ! »

 


Côté étudiants, ces deux premières épreuves ont été accueillies positivement par les candidats qui se sont prêtés au jeu avec plaisir, application et sérieux. « Je voulais particulièrement évaluer mes compétences managériales étant donné qu’aux Arts et Métiers on développe surtout nos compétences techniques » expliquait Sabrina Ihaddaden, élève aux Arts et Métiers de Lille. « Etrangement, j’ai adoré l’épreuve de négociation. Je pensais que j’allais être rebutée ou complexée d’être une ingénieur. Et finalement, j’ai beaucoup aimé les échanges que j’ai eus avec les autres candidats. »

L’après-midi, les longues tables rectangulaires laissaient place aux stands compartimentés puisqu’un forum réunissait l’ensemble des concurrents et près d’une vingtaine d’entreprises. « L’opportunité de pouvoir rencontrer des entreprises était géniale, c’était beaucoup plus libre et informel qu’habituellement », déclarait ainsi en fin de journée Jennifer Luccini, élève à l’ESCE. « Les entreprises étaient très ouvertes, sympathiques, prêtes à donner des conseils, mais j’ai été déçue par leur nombre.» Et Rémy Lombard, ESCP Europe, d’ajouter : « Le forum m’a été utile pour découvrir des entreprises que je n’avais jamais imaginées (Quantic, Toshiba, Allianz) et qui désormais entrent dans mon horizon. »

En parallèle, les entreprises se sont montrées « vraiment contentes de voir que les candidats étaient plus naturels que d’ordinaire », selon les termes d’Alizée Rampon, responsable des partenaires de la Star’EC. « Elles ont eu la possibilité de les rencontrer dans un cadre informel puisqu’on leur a proposé de faire des entretiens au Normandy.» Ce qui les a convaincues de participer ? « Tout d’abord, la diversité des candidats qu’elles rencontrent sur le forum. De plus, ce sont des étudiants qui sont motivés, qu’on a sélectionnés, ce qui leur garantit une certaine qualité des profils. D’ailleurs, on a créé cette année le réseau des talents, un réseau social où tous les candidats ont mis leur CV au moment de l’inscription. Et enfin, la Croisée des Talents leur offre une vraie visibilité. »

 

*Logica Business Consulting est partenaire de la Croisée des Talents depuis 4 ans

 

A suivre : le récit de la deuxième journée…. http://www.mondedesgrandesecoles.fr/la-croisee-des-talents-grand-concours-de-management-etudiant-22/


Claire Bouleau
Twitter : @ClaireBouleau