L’Ena, formation d’excellence

 

 

Augustin de Romanet

Augustin de Romanet

Au service de l’intérêt général et du développement économique du pays depuis 1816, année de sa création, le groupe Caisse des Dépôts invente en permanence de nouvelles manières d’appuyer les politiques publiques nationales et locales. Nommé Directeur général de cette institution en 2007, Augustin de Romanet, Sciences Po, ENA 1986 a impulsé une nouvelle dynamique à l’institution et pris un pari ambitieux : faire de ce groupe, en cette période de grave crise économique et financière, un investisseur de long terme entièrement dédié à accroitre le potentiel de croissance économique de la France.

 

Une vocation, servir l’Etat…
Augustin de Romanet débute sa carrière en 1986 à la direction du Budget, avant de prendre des fonctions d’attaché financier à la représentation permanente de la France auprès des Communautés européennes, à Bruxelles. En 1995, il fait le choix d’enrichir son parcours au travers de multiples expériences au sein de cabinets ministériels – il fut notamment directeur du cabinet d’Alain Lambert, ministre délégué au Budget et à la Réforme budgétaire, de Jean-Louis Borloo, ministre de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale – et d’une parenthèse dans le secteur privé en tant que directeur puis associé gérant de l’entreprise d’investissement Oddo Pinatton Corporate. En 2004, il est amené à servir les plus hautes autorités de l’Etat, en qualité de directeur adjoint de cabinet du Premier Ministre puis en juin 2005 de secrétaire général adjoint de la présidence de la république jusqu’en octobre 2006 où il rejoint le groupe Crédit Agricole. Il est nommé le 7 mars 2007 Directeur général de la Caisse des Dépôts. Administrateur civil hors classe, ce haut fonctionnaire se veut serviteurde l’Etat, investi d’une mission : celle de faire de la Caisse des Dépôts un groupe lisible dans son action et utile au pays. Féru d’Histoire, Augustin de Romanet émaille ses discours d’évocations du passé pour éclairer le présent et analyse la conjoncture économique à travers un prisme historique. Il aime rappeler spontanément la genèse de la Caisse des Dépôts, créée par le législateur en 1816 pour protéger l’épargne des Français et restaurer leur confiance dans le crédit de l’Etat, affecté dans une période de tensions et scandales financiers sous Napoléon… Alors qu’elle fêtera ses 200 ans en 2016, la Caisse des Dépôts reste aujourd’hui placée sous la garantie et la surveillance du Parlement, et son Directeur général prête serment de défendre en toute circonstance ses intérêts patrimoniaux tout en restant fidèle à sa mission au service de l’intérêt général et du développement économique. Fort de ce devoir, Augustin de Romanet a mobilisé avec détermination l’institution dans le cadre du plan de relance gouvernemental au plus fort de la crise fin 2008, mis sur pieds le Fonds Stratégique d’Investissement voulu par le Président de la République et qu’il préside depuis 2008, s’est érigé en farouche défenseur face aux banques de l’utilisation de l’épargne populaire des français (Livret A) à des fins d’intérêt général (le logement social, la politique de la ville,…) et est à la manoeuvre aujourd’hui pour développer, aux côtés de la Banque Postale, une activité de prêts nouvelle aux collectivités locales en mal de financement, adossée à l’outil de refinancement de la Banque Dexia, fragilisée par la crise souveraine de l’été dernier. …et impulser à la Caisse des

 

Dépôts une nouvelle dynamique
Cet homme qui pratique un management transversal basé sur une idée simple – le vrai pouvoir n’est
pas de l’exercer soi-même mais de le donner à autrui – s’attache à responsabiliser et faire évoluer ses collaborateurs et collaboratrices en leur fixant un cap partagé. Avec Elan 2020, premier plan stratégique depuis 25 ans, Augustin de Romanet a fait du groupe Caisse des Dépôts un investisseur de long terme, au service de 4 priorités stratégiques, qui sont autant de besoins pour notre pays : le logement, les PME, les universités et l’économie de la connaissance et le développement durable. Il a renforcé la cohésion du groupe en créant une direction des ressources humaines groupe, fédérant la communauté de ses cadres dirigeants (400 personnes), et en consolidant ses fonctions de stratégie, de pilotage de ses filiales et participations, et à l’international au travers notamment de la création d’un poste de directeur général adjoint, en charge de ces questions. Actionnaire vigilant, investisseur avisé, la Caisse des Dépôts est aussi un groupe ancré dans les territoires – fort d’un réseau de 650 personnes implantées dans chaque région – tout en capter une croissance et des richesses utiles au pays. Avec le club des investisseurs de long terme dont Augustin de Romanet est président fondateur et l’Institutional Investors Forum, la Caisse des Dépôts est au coeur du réseau plus grand réseau d’investisseurs institutionnels au monde, pesant au total près de 5000 Md$ d’actifs sous gestion, et encourage ces derniers (fonds souverains, fonds de pensions…) à coinvestir à ses côtés au profit de projets créateurs de richesse pour le pays. Visionnaire, le groupe Caisse des Dépôts anticipe les chantiers de demain et se mobilise en faveur du vieillissement, une priorité nationale, pour accompagner la mutation de nos territoires ou encore la modernisation de la sphère publique,… Cette entreprise ouverte à la diversité recrute dans de nombreux domaines, finance, immobilier, ingénierie, services, fonctions support, aussi bien des jeunes diplômés que des personnes expérimentées. Elle ouvre ses portes aux profils qui partagent ses valeurs, qui ont envie de travailler pour la France et l’intérêt général et qui au-delà de la technicité de leur métier ont envie de lui donner un sens.

 

A.M.

 

Contacts :
www.caissedesdepots.fr/ressources-humaines/nous-rejoindre