Les grands métiers des ESC

 

La Caisse d’Epargne, grand groupe bancaire mutualiste donne un coup de jeune à sa politique commerciale grâce à des initiatives audacieuses. Pour accompagner son plein essor, l’entreprise mise sur les jeunes diplômés. Entretien avec Christine Fabresse (ESC Montpellier 87), Directeur du développement Caisse d’Epargne au sein du pôle banque commerciale et assurance de BPCE.

 

Christine Fabresse

Christine Fabresse

Quelle est la place de la BPCE dans le paysage bancaire français ?
La BPCE représente le deuxième groupe bancaire en France avec 8000 agences, 36 millions de clients et près de 125 000 collaborateurs. A lui seul, le réseau des Caisses d’Epargne recense 26 millions de clients gérés dans les 17 caisses d’épargne sur tout le territoire au travers de 4300 agences et grâce à ses 22 000 collaborateurs commerciaux ! Notre spécificité, comme banque mutualiste, tient au fait que chaque Caisse d’Epargne est une banque régionale forte qui contribue au développement de tous les secteurs économiques de son territoire : les particuliers, les professionnels, les petites, moyennes et grandes entreprises ainsi qu’auprès des secteurs associatifs, immobiliers, personnes protégées et les collectivités locales. De plus, cela se sait moins, mais nous figurons parmi les premières banques en matière de gestion privée avec un montant d’encours de 80 milliards d’euros placés par des clients en gestion privée !

 

Qu’est ce qui a changé dans la relation banque/client ? Comment les Caisses d’Epargne répondent-elles à ces évolutions ?
Nous vivons dans un monde hyper concurrentiel.Tout ce qui faisait les beaux jours de la croissance du chiffre d’affaires est sous contrainte, les tarifications sont mises à mal. Les Français étant tous bancarisés dès l’âge de 18 ans, le marché sature donc et la croissance est limitée. Nous avons par ailleurs en face de nous des consommateurs devenus acteurs de leur consommation. Aujourd’hui, nous devons prendre en compte cette réalité et tout mettre en oeuvre pour sortir par le haut. La force de la Caisse d’Epargne c’est que dans un contexte général de crise, notre image reste très positive de fait et notre professionnalisme est grand dans tous les domaines, nous gagnons ainsi 400 000 nouveaux clients particuliers chaque année. A nous de répondre au mieux à leurs attentes d’aujourd’hui et de demain en innovant.

 

« La BPCE va recruter 4000 personnes dont 1/3 de bac+4/5 et diplômés de grandes écoles »

Comment ?
En mettant en oeuvre notre grand plan d’action stratégique afin de répondre aux attentes majeures des clients et de leur proposer conseil et solutions bancaires personnalisés. Nous déployons par exemple un programme multicanal extrêmement ambitieux dans les 17 caisses d’épargne afin de faciliter l’accessibilité des clients à la banque : numéros de téléphone directs des conseillers, échanges par mail et même visio pour ceux qui le souhaitent, lancement d’applications sur Android, IPhone et IPad plébiscitées comme étant les préférées des Français ! Sur les 26 millions de clients des Caisses d’Epargne, 5 millions nous ont choisis comme banque principale. Notre objectif est de devenir la deuxième banque active des autres car les Français, encore plus aujourd’hui qu’hier veulent avoir plusieurs banques. Enfin, nous continuons à innover beaucoup en terme de marketing afin d’offrir une très grande liberté dans la personnalisation des solutions bancaires proposées à nos clients. Ces derniers veulent plus de choix. A ce titre, nous avons généralisé l’offre de banque au quotidien Bouquet Liberté qui remplace les packages classiques et qui permettra aux clients de choisir les produits et services à la carte, en fonction de leurs besoins réels et ce, avec des tarifs dégressifs !

 

Quelle place la BPCE fait-elle aux jeunes diplômés ?
Le groupe recrute cette année 4000 personnes dont 1/3 de diplômés Bac+4/5 et de grandes écoles. Nous avons de nombreux projets de développement et donc de belles opportunités de carrière s’offrent à ces jeunes. Nos métiers se complexifiant, nous avons besoin de managers ayant de très fortes capacités analytiques et humaines. Car les entreprises qui gagneront demain seront celles qui feront preuve d’agilité, de pro-activité. Nous voulons recruter des jeunes ayant ces qualités.

 

Diplômée de l’ESC Montpellier, pensezvous que les écoles de commerce répondent bien aux attentes des entreprises ?
L’ESC de Montpellier, dont je garde de supers souvenirs, a beaucoup évolué car elle a su s’ouvrir à l’international et intègre dans son cursus de très nombreuses immersions en entreprises. Elle prépare vraiment bien aux réalités et aux besoins des entreprises car justement, elle « fabrique » des étudiants agiles, opérationnels ayant de fortes capacités d’analyse.

 

Solution Etudiants, l ‘offre bancaire pratique et pas chère spécial Etudiants
Moyennant seulement 1 euro/mois, les étudiants de 18-25 ans pourront disposer d’une solution bancaire complète, d’un conseiller dédié et d’une gestion 100 % à distance. Un nouveau concept « Monbanquierenligne » de « banque sans distance » créé par les Caisses d’Epargne qui permettra aux jeunes d’effectuer leurs opérations sans se déplacer tout en gardant un contact de proximité via téléphone, internet, chat, visio avec un chargé de clientèle dédié. L’offre comprend : un compte de dépôt, une carte Bleue Visa internationale à débit immédiat, des alertes sms, le suivi du compte sur internet et smartphone, un découvert autorisé et une exonération d’agios.

 

S.G

 

Contact : www.bpce.fr