Médias et entreprises s’intéressent de plus en plus aux objets connectés promis à une émergence exponentielle. Qu’en est-il des étudiants : que sont les opportunités de carrière offertes par l’internet des objets ? Comment se spécialiser dans l’univers des objets connectés ?

( Un membre de l’équipe Aruco, en train de tester un casque de réalité virtuelle lors du Mobile World Congress en mars 2015 à Barcelone )

( Un membre de l’équipe Aruco, en train de tester un casque de réalité virtuelle lors du Mobile World Congress en mars 2015 à Barcelone )

Une émergence exponentielle source de bénéfices pour le consommateur et l’entreprise
25 milliards d’objets connectés encadreront notre quotidien dès 2020, selon Gartner. Désignée comme l’extension de l’internet virtuel au monde physique et dénommée Internet des Objets, cette révolution digitale est en passe de bouleverser les habitudes de vie du consommateur de demain. Les technologies, les objets et les usages consommateurs sont encore à inventer. Chaque jour, startups et entreprises annoncent de nouveaux projets d’objets connectés, comme nous avons pu le voir lors du CES qui s’est déroulé début janvier 2016 à Las Vegas. L’internet des objets changera notre quotidien comme l’a fait internet dans les années 1990/2000 ou les smartphones dans les années 2010. Les objets connectés mettent à disposition du consommateur de nouvelles sources d’informations permettant de mieux se connaitre soi-même (santé, qualité de vie…) et de mieux comprendre son environnement, ou même de le contrôler (maison connectée, ville connectée). Au-delà de l’usage consommateur, les objets connectés offrent de nouvelles opportunités pour les entreprises qui peuvent créer un canal de communication direct avec leurs clients. Les objets connectés peuvent également aider les entreprises à réduire leurs coûts de production, notamment grâce à une meilleure gestion des inventaires et des flux de produits ou à une maintenance prédictive sur les appareils et machines de la chaine.

 

Un marché émergent qu’il faut appréhender
Comprendre un marché en pleine expansion n’est pas aisé lorsque l’on est étudiant. Quelques formations commencent à émerger pour donner les outils permettant d’appréhender les technologies et les solutions liées aux objets connectés. L’École polytechnique a par exemple créé fin 2014 une chaire sur l’internet des objets, en partenariat avec Cisco, pour placer les technologies de l’information et de la sécurité des réseaux au coeur du cursus polytechnicien. L’IUT Paul Sabatier de Toulouse a également mis en place une formation dédiée aux objets connectés. Lancée à partir de la rentrée 2016, elle se centre autour de 3 thématiques clés : les radiofréquences, les réseaux et l’informatique. Des méthodes alternatives aux formations permettent de cultiver une connaissance du marché des objets connectés. Désirant en apprendre plus sur l’internet des objets, j’ai par exemple entrepris il y a un an et demi à rédiger des articles pour le média Aruco.com, spécialisé dans les objets connectés. Ecrire sur un blog spécialisé permet de se forcer à se tenir au courant, jour après jour, des annonces sur le marché et à se former sur les technologies et les acteurs de l’internet des objets. S’impliquer dans un tel média permet également d’assister à de grands évènements Hi-Tech, de rencontrer des experts et d’assister à des conférences pour monter en compétence sur le sujet.

 

Un marché qui recrute déjà
Pour concevoir des objets connectés, les entreprises vont avoir besoin de recruter, notamment des designers et des experts en technologies de connectivité. Des jeunes diplômés ayant une bonne compréhension des écosystèmes de l’internet des objets seront également recherchés pour aider les entreprises à faire les bonnes alliances sur le marché et à définir les bons positionnements produits. Les Data Scientists vont être encore plus demandés qu’aujourd’hui, pour aider les entreprises à tirer des bénéfices des données générées par les objets connectés. Si vous aimez le design, les nouvelles technologies ou encore l’analyse des données, n’hésitez plus : l’internet des objets a besoin de vous !

 

Par THIBAUT WATRIGANT,
consultant en stratégie digitale chez eleven-strategy, diplômé de l’Ecole polytechnique (X2011) et du Msc Strategic Management à HEC Paris
thibaut.watrigant@polytechnique.edu