Représenté par Philippe Jamet, directeur général, l’Institut Mines-Télécom participera au Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas du 6 au 9 janvier.
A l’occasion de cet événement mondial, l’Institut pourra faire valoir la présence de 15 start-up « made in IMT » parmi la délégation FrenchTech. Rappelant ainsi son engagement pour l’entrepreneuriat et l’innovation, tant au niveau des formations d’ingénieur que celui de son soutien à la création d’entreprise.

 

Les 15 start-up « made in IMT » au CES 2016


Mines Alès
LabOxy, start-up incubée à Mines Alès, développe des logiciels de gestion pour la R&D et le Crédit d’impôt recherche (CIR). Virdys est issue du même incubateur. Déjà présente au CES de janvier 2015, Virdys édite des outils d’aide à la vente par un procédé innovant de 3D interactive.

 

Mines Nantes
Sensorwake (co-dirigée par Ivan Siybyk, diplômé de Mines Alès, aux côtés du jeune inventeur Guillaume Rolland) est incubée à Mines Nantes et propose de révolutionner les petits matins avec des réveils diffuseurs d’odeurs. Elle a reçu un CES Innovation award 2016.

 

Mines Saint-Étienne
Nawa Technologies (fournisseur de solutions et produits innovants à base de matériaux nanostructurés), Selerys (développeur de radars météo pour la gestion des risques de grêle) et Fenotek (qui propose des interphones vidéo sans fil innovants) sont toutes trois incubées dans l’Espace Partenarial Recherche et Développement (EPRD) de Mines Saint-Étienne à Gardanne.

 

Télécom Lille
Activkonnect (agence web qui développe notamment l’appli Good Morning Planet) est dirigée par Rémy Sanchez, diplômé 2012 de Télécom Lille.

 

Télécom ParisTech
Ethertrust (spinoff dans le domaine de la sécurité des communications mobiles) et Sevenhugs (inventeur d’une solution connectée veillant au sommeil de chacun) sont des sociétés issues de l’incubateur de Télécom ParisTech.
Netatmo (créateur de caméras d’intérieur, thermostats et stations météo connectés, fondé par Fred Potter, et déjà gagnant de plusieurs CES Innovation awards 2016), Qarnot Computing (spécialisée dans les radiateurs à partir de serveurs informatiques et dirigée par Paul Benoit), Sequans (société technologique fournissant des semi-conducteurs pour la téléphonie mobile 4G, conduite par Georges Karam) sont trois sociétés dirigées par des diplômés Télécom ParisTech.

 

Télécom SudParis & Télécom École de Management.
Appstick (spécialisée dans le marketing mobile et la reconnaissance d’images enrichies), Uraniom (qui propose des avatars 3D pour les jeux vidéo) et Wezzoo (créateur du parapluie connecté Oombrella) sont des start-up incubées sur le campus commun de Télécom SudParis et Télécom École de Management.
Par ailleurs, Frédéric Gresset, élève de Télécom Bretagne, aura le privilège d’accompagner l’équipe French IoT (Internet of Things) du Groupe La Poste.

 

L’entrepreneuriat dans l’ADN de l’Institut Mines-Télécom

Plus de 800 entreprises issues des incubateurs de nos écoles avec plus de 85% passant le cap des 3 ans
Des incubateurs sur tous les campus
Des programmes pour stimuler la fibre entrepreneuriale des étudiants
De l’accompagnement des chercheurs et doctorants pour l’essaimage de projet (spin off)

 

 

L’Institut Mines-Télécom est un établissement public dédié à l’enseignement supérieur et la recherche pour l’innovation, dans les domaines de l’ingénierie et du numérique. A l’écoute permanente du monde économique, il conjugue une forte légitimité académique et scientifique, une proximité concrète avec les entreprises et un positionnement unique sur 3 transformations majeures du XXIe siècle : Numérique, Énergétique et Écologique, Industrielle. Ses activités formation et recherche pour l’innovation se déploient au sein des grandes écoles Mines et Télécom sous tutelle du ministre en charge de l’Industrie et des communications électroniques. L’Institut Mines-Télécom est membre fondateur de l’Alliance Industrie du Futur. Il entretient des relations étroites avec le monde économique et dispose de deux Instituts Carnot. Chaque année une centaine de start-up sortent de ses incubateurs.