FICHE D’IDENTITE : Benjamin Hugonnard – 22 ans – Originaire de Grenoble – Double diplôme ESSEC – Centrale Paris 3A

 

Etudiant en 3è année du double diplôme ESSEC – Centrale Paris, président de l’association Raid Essec, passionné des raids étudiants auxquels il participe régulièrement, Benjamin aime multipli er les expériences et jongler entre le sport, les études et les loisirs. Son objectif : rechercher l’innovation, et ce n’est pas son parcours qui justifiera le contraire !

Mission humanitaire en Bolivie

Mission humanitaire en Bolivie

Une double compétence ingénieur et commerce
Dès son intégration en 2012 à l’ESSEC Business School, grande école de commerce, Benjamin est attiré par le tout récent double diplôme ESSEC – Centrale Paris qui propose d’acquérir une double compétence ingénieur et commerce. Même si se remettre à la physique après une classe préparatoire économique et commerciale représente un défi, cela n’arrête pas le jeune étudiant d’origine grenobloise : « Ayant toujours aimé les chiffres et la modélisation, je voulais continuer à développer des connaissances mathématiques solides. J’étais également séduit par l’idée de renouer avec la physique, matière que j’aimais bien au lycée, et ainsi d’avoir une bonne culture scientifique et générale ». En 2013, Benjamin fait sa première année à l’Ecole Centrale Paris où il travaille sur des projets purement ingénieurs. Il rejoint l’association du Raid Centrale Paris et pratique le badminton à ses heures perdues.

 

La présidence de Raid Essec
A son retour à l’ESSEC, le jeune homme devient président de l’association Raid ESSE C, qui organise annuellement un raid multisports sur une journée alliant trail, VTT et course d’orientation dans le Vexin (95). L’objectif pour le Raid ESSEC 2015 : le faire précéder d’une course de nuit pour permettre aux participants de vivre une expérience unique. « Proposer une nouvelle épreuve de course de nuit permettait d’innover par rapport aux éditions précédentes tout en restant en accord avec les valeurs de notre association : local, ouverture et accessibilité ». La gestion de ce projet n’est pas chose aisée : « Organiser le Raid Essec demande beaucoup d’énergie. Cet événement exige d’avoir une vision transversale sur plusieurs points tels que l’itinéraire, la logistique, la communication, le démarchage… Mais j’ai eu la chance d’avoir une équipe motivée pour m’accompagner, c’était une expérience enrichissante qui m’a énormément appris sur le management d’une équipe. Et la cerise sur le gâteau : le grand sourire et les remerciements des participants, on se dit que cela valait vraiment le coup de se donner autant sur un projet ! » Dynamique, Benjamin ne se contente pas d’organiser des raids, ce grand amateur de sport y participe également : il a notamment gagné le Raid Hannibal en 2014.

 

DES PROJETS PROFESSIONNELS DANS L’INNOVATION
De nature curieuse et avant-gardiste, l’étudiant s’intéresse de plus en plus aux innovations technologiques et fait actuellement un stage dans le Big Data. Fourmillant toujours d’idées, il est également tenté par l’entreprenariat et a notamment pour projet la création d’une application pour Apple Watch. Espérons pour lui que vous en entendrez bientôt parler !

 

Portrait chinois
Ton pêché mignon : les sports de raquette
Ton credo : « Je vaux ce que je veux. »
Ton animal : l’écureuil pour l’agilité
Ta montagne : le Vercors, car ayant grandi à Grenoble, j’en connais chaque recoin et j’aime m’y ressourcer.
Ta musique : la Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, musique dynamique et conquérante !

 

Aïda SENE, responsable communication du Raid ESSEC