© Jérémy Barande / École polytechnique

© Jérémy Barande / École polytechnique

L’Informatique aujourd’hui
En classes préparatoires, on apprend à assimiler des connaissances bien établies. Mais l’informatique aujourd’hui est un champ régulièrement transformé par l’arrivée de nouvelles techniques ou de nouveaux champs d’applications. Nous voulons que notre enseignement reflète ce dynamisme, et forme nos élèves pour qu’ils soient ensuite aptes à contribuer à la construction au monde scientifique, technique et économique de demain.

 

Théorie et pratique
L’informatique est une science, avec des bases théoriques fascinantes, mais c’est aussi une discipline pratique. C’est même une particularité de l’informatique, que la possibilité de passer très vite d’une idée nouvelle à sa concrétisation, y compris industrielle ; ce qu’on appelle aujourd’hui l’innovation. Garder une telle composante pratique dans l’enseignement est fondamental. Parce que programmer et réaliser sa propre application est une activité gratifiante et constitue une rupture bienvenue au milieu d’études théoriques. Mais c’est aussi un outil pédagogique incomparable : la meilleure manière d’assimiler un concept algorithmique complexe est de le mettre en oeuvre dans son propre code.

 

Les forces de Polytechnique
Pour cela, Polytechnique dispose de deux atouts. D’une part un laboratoire de niveau international, avec des chercheurs qui sont en prise avec les dernières évolutions de la discipline. Et puis, des élèves qui ont également un fort niveau en mathématiques. Cela nous permet de proposer des cours qui vont au fond des choses dans les domaines où la nouveauté vient justement de l’alliance entre informatique et mathématiques, comme l’analyse des grandes données, la sécurité et la cryptographie, les réseaux informatiques, le traitement d’images, etc…

 

La richesse de l’informatique
Le début de la scolarité est pour nous l’occasion de consolider les compétences de nos élèves dans ce qui reste le coeur de l’informatique: la programmation et les algorithmes. Cet enseignement qui alterne concepts théoriques et travaux pratiques est aussi l’occasion pour nous d’utiliser de nouvelles formes pédagogiques comme celles développées pour le MOOC « Conception et mise en oeuvre d’algorithmes » que nous proposons sur la plateforme Coursera.
Mais surtout il est essentiel d’exposer nos élèves aussi rapidement que possible à la richesse et la diversité de ce qu’est l’informatique d’aujourd’hui. Pour cela nous proposons des cours d’introduction au Big Data, aux techniques de programmation modernes ou au calcul répartis. Enfin des modules plus pratiques (Modals) permettent de découvrir par la pratique le traitement d’images, la robotique, la réalisation de sites web, d’application sur tablettes, comment procèdent les hackers et bien d’autres choses. Ces enseignements pratiques sont particulièrement populaires !

 

Des formations pointues et leurs débouchés
A partir de la troisième année, a lieu une véritable spécialisation. Nous proposons alors des masters du plus haut niveau international, dont la dernière année est généralement construite en collaboration avec nos partenaires au sein de l’Université de Paris-Saclay (Télécom, Paris-Sud, Cachan, l’ENSTA). Ces formations, en prise avec la recherche la plus pointue comprennent des domaines allant de l’informatique théorique aux systèmes complexes en passant par les grandes masses de données ou les réseaux. Enfin certains cursus permettent de combiner enseignements scientifiques et formation à la création d’entreprises.
Les masters d’Informatique de Polytechnique : https://www.polytechnique.edu/master-informatique Remarquons qu’il est possible de rejoindre les masters de l’École polytechnique en M1, en venant d’autres écoles, de l’université ou de l’étranger !

 

Par Benjamin Werner,
Directeur du département d’Informatique de l’École polytechnique
et par Dominique Rossin, Adjoint
au directeur de l’Enseignement et la Recherche de l’École polytechnique, en charge de la formation