LE MARCHÉ PHARMACEUTIQUE MONDIAL DEVRAIT CROÎTRE DE 4 % À 6 % PAR AN D’ICI 2017, SELON LE CABINET D’ÉTUDES IMS HEALTH. UNE PREUVE DE BONNE SANTÉ MAIS AUSSI UNE SOURCE D’OPPORTUNITÉS POUR LES JEUNES TALENTS DÉSIREUX DE REJOINDRE DES ENTREPRISES DYNAMIQUES OFFRANT DE BELLES PERSPECTIVES DE CARRIÈRE.

© Luchschen - Fotolia

© Luchschen - Fotolia

En 2012, les industries du médicament réalisaient plus de 50 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 48 % à l’exportation. Un constat qui assoie le secteur à une place de choix dans la croissance de la France. Toutefois, les nombreuses mutations qu’a subies le secteur ces dix dernières années l’ont amené à repenser son modèle, comme le confirme Pascal Le Guyader, Directeur des Affaires générales, industrielles et sociales des Entreprises du médicament (LEEM).

 

UN SECTEUR QUI GARDE LA FORME
Les industries du médicament doivent faire face à des contraintes de plus en plus poussées et se transformer en conséquence. L’industrie pharmaceutique doit en effet concilier les attentes de patients de plus en plus soucieux de leur santé et la pression des pouvoirs publics désireux de contenir les dépenses de santé. « Le secteur traverse une crise structurelle et économique liée au contexte. Sur 130 nouvelles molécules enregistrées en Europe, seulement 8 sont fabriquées en France ! L’innovation et les biotechnologies permettront de redynamiser notre secteur et de créer ainsi de nouvelles opportunités. » Le secteur pharmaceutique consacre en moyenne 12,4 % de son chiffre d’affaires à la R&D.

 

QUELS LEVIERS DE PERFORMANCES POUR FAIRE PASSER LA PILULE ?
À l’aube de la santé connectée, l’industrie pharmaceutique se tourne vers des solutions thérapeutiques personnalisées engendrant de nouvelles relations entre médecin et patient. Les leviers de performance, selon le LEEM, se concentrent autour de trois éléments clés : politiques, industriels et humains. « Il faut sauvegarder la compétitivité du secteur ! Le véritable enjeu économique repose sur la redistribution des gains de productivité du médicament. Voilà comment nous créerons des emplois. » Une (r)évolution qui place les jeunes talents, en France comme dans les filiales à l’étranger, au coeur de la réorganisation.

 

UNE BONNE DOSE DE NOUVEAUX MÉTIERS
Pour se moderniser, les entreprises des secteurs de la chimie et de l’industrie pharmaceutique prévoient dans les années à venir sensiblement le même nombre d’embauches de cadres qu’en 2014, soit autour de 2 800 recrutements par an. « Le marché de l’emploi reste très dynamique avec 8 à 10 000 recrutements / an. Nous avons besoin des jeunes adaptables et polyvalents. » La refonte du business model crée de nouvelles opportunités dans la recherche, la production, la commercialisation / diffusion et la qualité. « Les fonctions en gestion de projet, comptabilité, finance, informatique, juridique… sont très appréciées tout comme la capacité à présenter un projet en anglais ! Les compétences transverses, soit par double cursus, soit par expérience, seront privilégiées. » Le recrutement de jeunes talents s’avère donc clé dans la compétitivité internationale des entreprises.

 

14 NOUVEAUX MÉTIERS IDENTIFIÉS PAR LE LEEM EN 2014
• Bio-informaticien
• Ingénieur en nanotechnologies
• Responsable de partenariats de recherche
• Responsable associations de patients
• Responsable affaires réglementaires industrielles
• Coordinateur amélioration continue
• Responsable du business development
• Responsable d’accès au marché
• Responsable des études épidémiologiques
• Responsable régional institutionnel
• Responsable efficacité commerciale
• Responsable nouveaux medias
• Délégué médical multimedia
• Responsable éthique/déontologie/ conformité

 

PHARMA WAR : COMBATTEZ UN VIRUS ET DÉCOUVREZ UN MÉTIER !
Le LEEM surfe sur la vague des Serious Game avec Pharma War, un jeu vidéo en accès libre visant à expliquer de façon vivante et concrète comment l’industrie pharmaceutique fonctionne. Une initiative ludique à travers une mise en situation virtuelle : un virus menace l’humanité. Vous devez l’éradiquer en mobilisant toute la chaîne de l’industrie pharmaceutique. Une idée originale et pédagogique qui sonne comme une piqûre de rappel concernant les métiers liés à ce secteur.
http://pharma-war.leem.org

 

V.C