Assurer l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité à travers un réseau durable. L’ambition de RTE s’intègre au coeur de la transition énergétique et des préoccupations environnementales actuelles. Lionel Rivière (ESC Amiens 86), directeur Immobilier et de la Logistique de RTE, est prêt à contribuer à bâtir le réseau de demain.

Lionel Rivière (ESC Amiens 86), directeur de l’Immobilier et de la Logistique de RTE

Lionel Rivière (ESC Amiens 86), directeur de l’Immobilier et de la Logistique de RTE

Quelle place stratégique occupe le directeur Immobilier et de la Logistique ?
Depuis septembre dernier, notre nouveau président François Brottes a jeté les bases de ses ambitions pour l’entreprise et met l’accent sur la qualité du service au client et l’importance des territoires. En ce sens, l’immobilier s’inscrit pleinement dans cette logique stratégique au coeur du nouveau pôle Clients Réseau Territoire. Nous sommes en première ligne pour nos clients : l’immobilier devient un moyen visible d’améliorer notre qualité de service qui reste le véritable ADN de RTE. L’immobilier est reconnu comme un métier à part entière avec pour mission la gestion du parc immobilier tertiaire, semi-industriel, résidentiel et foncier. Nous avons élaboré et commencé à mettre en oeuvre une stratégie patrimoniale à la hauteur de ces ambitions.

 

Face à la transition énergétique, quels sont vos principaux enjeux liés à l’immobilier ?
Nous devons en permanence adapter notre réseau, le développer et le moderniser. Nous devons également relever les enjeux d’optimisation de la qualité du réseau. A cet égard, les constants efforts en matière de R&D sont essentiels. Ces processus sont constamment remis à niveau. Nous avons donc mis en place une véritable politique de gestion de campagnes dans un souci de meilleure efficacité économique et énergétique à tous les niveaux de l’entreprise. Ces enjeux se retrouvent donc au niveau du parc immobilier d’un point de vue fonctionnel, environnemental et technique à travers notamment des investissements très significatifs en la matière. Au-delà de la performance énergétique, notre politique de développement durable, axe majeur de nos développements, se retrouve dans les entreprises d’insertion ou les ESAT avec lesquels nous contractons, ou encore dans les nombreuses actions visant à préserver la biodiversité de nos territoires… Le côté sociétal et la proximité priment.

 

« Notre raison d’être : optimiser la stratégie immobilière au service du client. »

Quelles perspectives s’ouvrent au sein du pôle immobilier ?
Dans le cadre de la mise en oeuvre du métier immobilier, au-delà des plans de formation annuels, existe un vaste plan de professionnalisation au sein de la filière immobilière. Il vise à accompagner l’organisation de cette fonction immobilière et à amener l’intégralité des collaborateurs à un mode de fonctionnement métier. Les enjeux managériaux sont prépondérants, ainsi nous les accompagnons non seulement sur des aspects techniques et règlementaires, mais également sur un fonctionnement mode transverse, grâce à certains outils tels que le co-développement. Nous souhaitons ainsi leur transmettre des processus communs et partagés pour les fédérer autour d’un même projet, d’une même façon d’interagir et ce malgré leur dispersion en région. C’est essentiel pour véritablement créer une équipe, assurer la montée en compétences et relever les défis qui sont les nôtres. Dans les cinq années à venir, 35 % des effectifs vont partir en retraite. De ce fait, au-delà de certains recrutements ponctuels, nous sommes en train de bâtir une politique systématique de stages et d’alternance pour préparer l’avenir. Deux alternants et un stagiaire ingénieur de l’ESTP sont à nos côtés et d’autres devraient nous rejoindre dans l’année qui arrive. Les profils immobilier et logistique sont très appréciés. Notre ambition : créer un ou deux partenariats forts avec des écoles pour drainer un flot continu d’alternants et de stagiaires, et les recruter ensuite.

 

UN SECTEUR EN MOUVEMENT
« Le secteur immobilier implique une multiplicité de métiers. J’ai ainsi débuté dans une banque, j’ai fait de la gestion de créances immobilières, de l’asset management, j’ai travaillé dans des foncières… Je n’ai jamais exercé deux fois le même métier ! Nous sommes très liés aux crises, aux évolutions, aux cycles donc c’est très vivant. Il faut donc se montrer pragmatique, à l’écoute, réactif, comprendre comment ça fonctionne… Nous sommes en lien direct avec les tendances macro-économiques tout en ayant des spécificités propres. »

 

CHIFFRES CLÉS :
1er gestionnaire de réseau de transport en Europe
189 sites – dont 153 en propriété – de 585 000 m2 au total
77 collaborateurs au sein du pôle dont 59 en région
8 500 utilisateurs
426 000 heures de formation dispensées par an

 

VC

 

Contact : lionel.riviere@rte-france.com