LE MÉTIER DE DIRECTEUR COMMERCIAL

 

Au contact de nombreuses entités de l’entreprise, le directeur commercial est l’homme clé dont dépend le développement de l’activité. Il participe à la définition des stratégies, il fixe les règles commerciales, il est incontournable…

Responsable de la politique commerciale de son entreprise,
le directeur commercial, également appelé directeur des ventes et parfois doublé d’une responsabilité marketing, n’a qu’un but en tête : accroître le chiffre d’affaires. Rattaché à la direction générale, il se trouve au carrefour de toutes les fonctions, en contact étroit avec ses différents chefs de secteurs et bien sûr de la force de vente de l’entreprise, qu’il doit sans cesse motiver et maintenir pleinement efficace. A lui donc d’assurer son adaptation et sa constante formation. Il pourra, par ailleurs, prendre lui-même en charge certains grands comptes. Observateur attentif du marché, le directeur commercial a aussi pour responsabilité d’en analyser les composantes et les évolutions avant de fixer les objectifs à atteindre et les moyens et actions à mettre en oeuvre – politique produit, politique de prix, prospection de nouveaux marchés ou encore définition de nouvelles opérations commerciales. De ce fait, il se trouve partie prenante de toutes les grandes décisions stratégiques.

 

Un poste pour cadres expérimentés
Bien souvent diplômé d’une école de commerce, il ne peut s’agir, à de rares d’au moins cinq à dix ans de métier. Travailleurs acharnés exigés, la rigueur, le sens de la négociation mais aussi la créativité sont d’autres qualités indispensables. Poste clé, le directeur commercial peut voir sa rémunération varier de 50 000 à 150 000 euros annuels, tout dépendant bien sûr de son secteur d’activité, de la taille de l’entreprise et de son expérience. Des primes au résultat sont également à prendre en considération. Les directeurs commerciaux sont nombreux par la suite à accéder à des directions de division voire à la direction générale de leur entreprise. Il n’est pas rare que ces managers fondent leur propre société… Cette fonction demeure en tout cas un des meilleurs tremplins vers de hauts postes.

 

A.T.