FICHE D’IDENTITÉ : Thomas Zysman – 19 ans – IDRAC Business School, – Campus Nice – Sup’de Com

 

D’origine cannoise, Thomas Zysman est un autodidacte qui pratique la magie pour le plus grand plaisir de son entourage. Actuellement en stage dans la communication à Bali, cet étudiant ambitieux souhaite vivre d’un métier « international » tout en cultiv ant sa passion. Zoom sur le profil d’un artiste pour qui la magie représente bien plus qu’un art !

 

Thomas Zysman

Thomas Zysman


La genèse d’une passion

À 7 ans, Thomas découvre la magie lors d’un spectacle des frères Corradi. Fasciné par cette discipline, il s’entraine d’arrache-pied pour développer sa technique et maîtriser de nouveaux tours. « Pour être un bon magicien, la pratique est la clé du succès. Au début, je m’entraînais près de 4 heures par jour. L’aspect ludique d’un tour me procure du plaisir et me pousse à m’améliorer. » Le jeune homme définit la magie comme « un art permettant de s’évader, de rêver et même de retomber en enfance. » Rigoureux dans son travail, il cultive son propre style : le « close-up » ou réaliser des tours près du public. « Les spectateurs ne sont qu’à quelques centimètres de moi. Je dois être à l’affût du public et détourner les regards pour créer l’illusion en manipulant une pièce ou une carte ! »

 

Communication et magie : piliers d’un futur professionnel
L’objectif de Thomas est clair : c’est dans l’industrie du spectacle qu’il souhaite travailler. « Mon rêve ? Être directeur d’un établissement comme le Cirque du Soleil ! » Soucieux de disposer d’un savoir-faire professionnel complet, il décide de rejoindre le BTS Sup’ de Com de l’IDRAC BS. « En acquérant des bases solides en communication, en marketing, en droit ou encore en finance, je me dote de compétences qui me permettront d’évoluer dans le secteur de mon choix. » Membre du Bureau des Elèves, il capitalise également sur cette expérience pour pratiquer la magie auprès de ses camarades et professeurs. Pour prochainement se produire dans des cabarets auprès d’un public plus large… « Je divertis mon entourage et alimente le boucheà- oreille autour de mon activité. J’aime exprimer ma passion en petits comités. Mais si une opportunité d’évolution se présente, je saurai la saisir ! »

 

Vivre des aventures « mondiales »
Féru de voyages, Thomas envisage son avenir sous le signe de l’international. « Je maîtrise l’indonésien et l’anglais. Ces compétences linguistiques me permettront de valoriser mon profil à l’étranger. » S’il se voit bien exercer des missions managériales à hautes responsabilités, le jeune artiste souhaite aussi poursuivre l’exercice de la magie dans le monde entier. « C’est une passion dévorante que je veux cultiver autour de moi. J’ai d’ailleurs la chance d’échanger régulièrement avec des magiciens indonésiens. » Tout en conservant l’idée de sortir un DVD de magie présentant ses propres tours ! Son objectif : exprimer sa passion au bénéfice du plus grand nombre. « La magie est une pratique artistique faite pour être partagée. La force du magicien ? Faire rêver les gens et leur faire oublier les aléas de la vie. »

 

Portrait chinois
Trois mots qui te définissent : rigueur, ponctualité et organisation
Un animal : le hibou, symbole de liberté et de mystère
Ton tour de magie préféré : la disparition d’une pièce de monnaie. Un tour très apprécié par le public !
Ton rêve : être magicien à temps plein et vivre de ma passion
Ton leitmotiv : « Faites vos projets en silence, la réussite se chargera du bruit »

 

JBN.