Le projet Valorisation des Projets de l’ECE Paris (VPE), labellisé IDEFI, engage à la rentrée 2012-2013, 750 élèvesingénieurs de quatrième et dernière année du cycle ingénieur (initiaux et apprentis), soit 150 projets en tout. Il s’agit de réaliser des projets de fin d’études (PFE) avec obligation de choisir l’un des six « axes de valorisation » suivants : l’innovation en coopération avec une entreprise ou un laboratoire partenaire, la publication scientifique (conférence internationale ou revue à comité de lecture), la participation à un concours national ou international, une contribution au développement du logiciel libre, le dépôt d’un brevet, la création d’une start-up.

Arthur Eberhardt et Olivier Roberdet, anciens élèves ingénieurs de l’ECE

Arthur Eberhardt et Olivier Roberdet, anciens élèves ingénieurs de l’ECE

Les ECE Innov Award : promouvoir et récompenser les meilleurs projets des élèves ingénieurs
Dans la continuité de la VPE, les ECE Innov Awards ont pour objectif de récompenser les 8 meilleurs projets étudiants en équipe de l’année. Tous les élèves peuvent concourir : ceux qui sont en 2e et 3e années du cycle ingénieur à travers les PPE (Projet Pluridisciplinaire en équipe) et les PFE (Projet de Fin d’Etudes) ainsi que les élèves de prépa intégrée avec les PSTE (Projet Scientifique et Technique en Equipe). A l’issue de la présentation des projets, les entreprises membres du jury votent pour leurs 3 projets favoris. Les ECE Innov Awards sont une vitrine des projets de fin d’étude devant les entreprises et les laboratoires du réseau de l’école. Les entreprises sont impliquées dans le travail avec les élèves, à travers la valorisation de projet dédiée à l’entreprenariat, qui engage au même niveau la solution des élèves et les attentes des entreprises. Le but étant d’impliquer ces dernières dans la sélection des meilleurs projets.

 

L’incubateur : des start-up incubées au sein de l’école
L’incubateur de l’ECE Paris, accueille de jeunes entrepreneurs issus des trois dernières promotions avec des idées innovantes et les soutient dans la création de leur start-up en mettant à leurs dispositions de nombreux services d’accompagnements.
L’exemple de My Robotics, start-up made in ECE Paris : Arthur Eberhardt et Olivier Roberdet, deux anciens élèves ingénieurs de l’école ont su tirer profit de leurs années passées au sein de l’école. Après avoir été incubé pendant un an à l’ECE Paris, ils sont aujourd’hui dans l’incubateur de l’ENSAM-Paris Tech. Ils réalisent des prestations de service dans le domaine des objets connectés et travaillent actuellement sur le développement d’un objet autour de la musique : « Nous sommes en pleine étude de marché pour notre nouveau projet. Etre à nouveau incubé est pour nous un bon moyen de continuer sur l’avancée de nos travaux, nous continuons à donner des cours à l’ECE et rencontrons de nouvelles personnes, nous élargissons notre réseau tous les jours. » David-Olivier Bouchez, Responsable de la VPE au sein de l’ECE Paris : Après avoir travaillé pendant dix ans dans l’accompagnement des porteurs de projets liés à la Recherche et à l’Industrie, David-Olivier Bouchez est responsable de la Valorisation des Projets des Elèves et de l’incubateur ECE : « J’aide les élèves ingénieurs à identifier la valeur ajoutée de leur projet relativement à un contexte socio-économique. Le programme VPE donne l’occasion aux élèves de prendre du recul sur leur scolarité, de développer leurs points forts et passions et de préparer leur carrière professionnelle. L’intérêt est double : transformer les connaissances des élèves en compétences et faire en sorte qu’ils arrivent à comprendre, voire anticiper, les attentes de leurs futurs employeurs. »

 

Chaque projet est rattaché à l’un des dix « clusters d’innovation » rassemblant les projets relevant d’un même domaine, l’objectif étant de donner à l’élève un contexte, qui lui permettra de positionner son sujet et d’en trouver la valeur ajoutée : Calcul numérique – Campus Innovation – Digital entertainment – Internet nouvelle génération – Mathématiques de la finance – Nanotechnologies – Robotique et aéronautique – Smart building et domotique – Systèmes communicants – Technologies pour l’autonomie de la personne.

 

Par Caroline Ripoll,
Attachée de presse, ECE Paris –Ecole d’ingénieurs