L’écoute, l’analyse, le recul, la vision et le partage, tels sont les maîtres mots de l’approche managériale de Philippe Grall. Diplômé de l’ENTPE 97, de NYU 98, et de l’Ecole des Ponts ParisTech 2006, cet ingénieur des Ponts manager, devenu haut fonctionnaire de l’Etat, directeur général de l’Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes, contribue avec passion à la mise en oeuvre stratégique des politiques de l’Etat.

 

Philippe Grall, c’est l’envie de découvrir très vite le monde professionnel, d’acquérir des expériences internationales, et de capter, à travers les enseignements, les stages et ses premiers jobs aux USA, des leviers de réflexion et stratégiques, qu’il utilise quotidiennement. Tout cela l’a amené à se construire une spécificité et, petit à petit, un profil de dirigeant. Passionné par la culture de projet, désireux d’être « au service de politiques stratégiques et concrètes », il passe du privé à la fonction publique et participe à de grands projets, avant d’être nommé, en 2013 directeur général de l’Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes, un EPIC (1), au fonctionnement très proche de celui du privé.

Philippe Grall (ENTPE 97, New York University 98, Ecole des Ponts ParisTech 2006, ingénieur en chef des Ponts), directeur général de l’Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes

Philippe Grall (ENTPE 97, New York University 98, Ecole des Ponts ParisTech 2006, ingénieur en chef des Ponts), directeur général de l’Etablissement Public Foncier de Poitou-Charentes

Opérateur de l’Etat,
l’EPF apporte une expertise et des moyens au service des collectivités d’une région aux talents et aux potentiels multiples, sur un sujet souvent difficile à appréhender : le foncier. Son intervention s’inscrit dans le cadre des objectifs fixés par les politiques d’aménagement et d’égalité des territoires de l’Etat. Philippe Grall affiche les ambitions de l’Etablissement : appuyer les collectivités locales en faveur du développement économique et de l’emploi de la région Poitou-Charentes (et aussi du « made in France »), du développement de l’offre de logements, de la transition énergétique et du développement durable concret. Pour exemple, la convention signée avec le maire de Cognac (2) illustre parfaitement le rôle de l’EPF. L’objectif est de permettre à la Ville de renforcer son attractivité en lançant une dynamique foncière sur son territoire au nom mondialement connu. Le projet prévoit la requalification de logements et de commerces en centre-ville, ainsi que la réhabilitation de sites et de chais historiques sur les bords de la Charente. L’EPF accompagnera la Ville sur les biens nécessitant une remise en état (négociation et acquisition foncière, requalification, démolition, …) et sur la mobilisation et le choix d’opérateurs investisseurs pour que les projets émergent vite. En parallèle, une réflexion sur les pistes de renforcement d’activité touristique et économique, dans une logique de développement durable, sera menée.

 

Une vision partagée collectivement
Philippe Grall est à la tête d’une petite équipe aux compétences diverses : juridique, foncier, négociation, travaux, finance, relations avec les élus. Son approche managériale se résume à 5 mots clés : écoute, analyse, recul, vision et partage, s’appliquant aussi bien en interne qu’en externe. L’établissement, pôle de mutualisation, adopte une démarche dynamique vis-à-vis des élus et leur apporte expertise et conseil : « rendre concret les projets d’élus volontaristes disposant d’une vision claire de l’évolution de leur territoire ». Au devoir d’excellence s’ajoute le devoir de résultat qui se traduit par la « concrétisation de projets économiquement et financièrement équilibrés » pour qu’ils se réalisent. Présent aux côtés de ses collaborateurs, Philippe Grall partage une vision et les objectifs, et laisse à chacun une part d’initiative et d’autonomie pour qu’il soit le plus innovant et efficient possible. « J’ai une équipe jeune, au sein de laquelle je mixe les profils de débutant et d’expérimenté. J’ai beaucoup reçu et je veux aussi donner une chance à des jeunes – notamment à travers les stages – d’exprimer leurs capacités et leur faculté d’adaptation. Je conseille aux jeunes de se construire une légitimité, une spécificité par rapport au champ des entreprises qui les attirent et de se souvenir que la place des managers est dans l’ensemble des territoires, pas seulement à Paris. »

 

(1) Etablissement public à caractère industriel et commercial (2) Département de la Charente

 

Chiffres clés :
15 personnes • Stock foncier géré : 60 M€ • Environ 20 M€ investis chaque
année sur des projets • Environ 7000 logements prévus au total par les conventions signées

 

A.M.O.

 

Contact : contact@epfpc.fr