Le 23 mars dernier, François Morinière, directeur général de l’Equipe, annonçait le tout nouveau partenariat institué entre le deuxième quotidien national et le Challenge du « Monde des Grandes Ecoles et des Universités ». « C’est important d’insuffler l’esprit sportif dans ces écoles » déclarait-il, rappelant par la même occasion que L’Equipe est une « marque extrêmement lue et consommée » qui touche chaque mois plus de 21 millions de consommateurs tous canaux confondus.

Christophe Lasserre, rédacteur en chef du Journal des Grandes Ecoles et Mathieu Gabai, directeur associé de l’agence conseil en marketing et communication RH Quatre Vents, tous deux co-organisateurs de l’événement, en ont profité pour rappeler le principe de la manifestation, qui, le samedi 2 juin au stade Charlety, se déclinera en quatre volets :
1. Sport : des compétitions d’athlétisme et de foot dans ce « stade mythique pour l’athlétisme qu’est Charlety », selon la formule de Stéphane Diagana, parrain de l’événement.
2. Recrutement : possibilité pour étudiants et entreprises d’échanger en tête à tête, sans avoir à endosser un costume, dans un contexte où « chacun fait un pas » et où « on se rencontre sur un terrain de sport donc on se rencontre forcément différemment » comme le remarquait le célèbre athlète.
3. Fun : prix des supporters, compétition entre fanfares, entre pompom girls, entre mascottes, épreuve de tir à la corde…
4. Handicap : intégration des étudiants en situation de handicap aux épreuves sportives, et en parallèle, mise en place d’ateliers de sensibilisation pour les étudiants non handicapés afin que, comme le souligne Ryadh Sallem, au lieu d’avoir des préjugés, ils viennent juger de près. Ainsi, l’année dernière ce sont 4500 étudiants qui se sont rendus au stade Charlety, venus de 10 pays différents.

 

Entreprises, et si vous deveniez partenaires ?
Depuis peu, de nouveaux partenariats sont ouverts aux entreprises dans le cadre du CDMGE avec l’idée de les « accompagner dans le développement de leur marque employeur » selon Mathieu Gabai et de leur apporter une visibilité accrue grâce à un plan de communication multicanal d’un an. Sandra Demoulin, Sport Event & Sponsoring Manager chez SFR, approuvait : « Cet événement, au delà du recrutement de potentiels stagiaires ou élèves en alternance, permet aussi de faire rayonner la marque employeur.»

 

Claire Bouleau