Initiée dès janvier 2013, la fusion des deux écoles d’ingénieurs clermontoises, expertes en Chimie, en Mécanique et génie industriel, se concrétise dans un nouvel établissement : SIGMA Clermont. Ayant reçu un avis favorable du Conseil d’administration de chaque école cet été, et du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche (CNESER) le 21 septembre dernier, le nouvel établissement prendra vie juridiquement en janvier 2016 et diplômera chaque année 280 ingénieurs dans l’un des 3 cursus : chimie, mécanique, ou mécanique et génie industriel (formation par apprentissage).

Un établissement fortement connecté au monde socioéconomique SIGMA Clermont, c’est la volonté, initiée par les industriels, d’imaginer une école qui répond encore mieux aux besoins en compétences des entreprises et de l’industrie du futur. Son modèle unique s’appuie sur une Fondation d’entreprises spécifique, impliquée dans la gouvernance et le fonctionnement de l’école, qui a largement oeuvré et contribué à donner naissance à ce nouvel établissement.

 

SIGMA Clermont a pour mission de former des ingénieurs et des doctorants, mais aussi de réaliser des travaux de recherche en lien étroit avec le monde économique et de favoriser l’innovation par des transferts de technologie vers les entreprises. Dans ce cadre, sa filiale 2MATech (Matériaux et Mécanique Avancée technologie) est un levier important au service des entreprises de par ses doubles compétences en matériaux et mécanique.

 

Une alliance unique en France entre la chimie et la mécanique

Former des ingénieurs experts en chimie ou en mécanique au sein d’un même établissement est un véritable défi que SIGMA Clermont s’apprête à relever. « Rassembler ces disciplines traditionnellement opposées constitue un véritable choc de confiance », affirme ainsi Sophie Commereuc, directrice de l’ENSCCF et administrateur provisoire de l’IFMA. « Un challenge qui répond à un besoin au sein des entreprises de recruter des ingénieurs préparés à travailler dans un environnement pluridisciplinaire et international, en croisant davantage les expertises entre ingénieurs en mécanique, génie industriel et ingénieurs chimistes. »

Pourquoi SIGMA Clermont ?

Le nom SIGMA Clermont n’est pas un acronyme mais incarne une somme de valeurs et la pluralitÈ des compÈtences recherchÈes par la nouvelle Ècole. L’école n’attend d’ailleurs pas le 1er janvier pour créer des services communs destinés aux élèves. Les services des études, des relations internationales et des stages mais aussi la DSI se sont réorganisés depuis la rentrée de septembre. Les élèves ingénieurs se sont rapprochés avec des opérations menées en commun entre les 3 cursus (Job Dating, Accueil des étudiants internationaux, Forum des Associations et clubs…) et préparent activement la remise des diplômes commune du 7 novembre prochain à la Maison de la Culture de Clermont.

Un nouveau rayonnement régional, national et international pour SIGMA Clermont

SIGMA Clermont a véritablement l’ambition de créer, à Clermont-Ferrand, au coeur de la région Auvergne- Rhône-Alpes, une école visible à l’international, qui accompagne et forme des étudiants venus du monde entier. Avec une trentaine de nationalités déjà représentées parmi les élèves, l’école souhaite renforcer ses partenariats internationaux pour attirer de nouveaux talents et rendre ses ingénieurs encore plus compétitifs face à la mondialisation.

À l’échelle nationale, l’école s’appuie sur des réseaux solides qu’elle souhaite consolider : la Fédération Gay Lussac, ainsi que l’Institut Mines-Télécom avec lesquels elle souhaite travailler dans le cadre d’une association rapprochée, mais aussi la Conférence des grandes écoles, la Conférence des Directeurs des Écoles Françaises d’Ingénieurs, réseau n+i… A l’échelle du territoire, les 60 enseignants chercheurs de l’école effectuent leurs travaux dans trois laboratoires de recherche, principalement deux UMR CNRS de haut niveau, dont l’école est cotutelle. Ils travaillent à l’émergence d’innovations aux interfaces de la chimie et de la mécanique et à une contribution plus forte à l’économie de la connaissance. Actrice de la politique de site autour des Labex IMOBS3, Equipex Robotex, SATT Grand Centre, Institut Analgesia, SIGMA Clermont s’engage à mobiliser ses forces dans le projet Isite CAP 2025 au sein des axes Sciences pour l’Ingénieur et «Santé » dans le respect de sa stratégie de gouvernance propre.

À propos de
SIGMA Clermont est une grande école d’ingénieurs du Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui a pour mission de former des ingénieurs et des doctorants, de réaliser des travaux de recherche en lien étroit avec le monde économique, et de favoriser l’innovation par des transferts de technologie vers les entreprises. L’école accueille 950 élèves ingénieurs dans 3 cursus, et diplôme 280 ingénieurs chaque année, experts en chimie, mécanique, génie industriels, capables de conjuguer rapidement leurs compétences avec celles des entreprises qui les recrutent.