Qui a découvert un nombre exceptionnel de comètes et d’astéroïdes ? Une femme. Qui a permis d’organiser la population stellaire ? Des femmes. Et la loi permettant d’arpenter l’univers ?… Encore une femme.

 

Pourtant, dès qu’il s’agit de citer un astronome, on va penser à Galilée, Copernic ou, plus près de nous, Hubble. Certes, au cours des siècles, les femmes n’ont guère eu l’occasion d’accéder aux sciences en général ni à l’astronomie en particulier, mais est-ce une raison pour croire à l’absence de leur contribution ?

 

A rebours des idées reçues, Yaël Nazé, docteur en sciences spécialisée en astrophysique et remarquable vulgarisatrice, retrace dans son ouvrage le parcours de quelques scientifiques importantes en suivant la trame de leurs découvertes et des phénomènes astronomiques concernés pour mettre, enfin, en valeur, les grandes figures féminines de l’astronomie.

 

*« L’astronomie au féminin » éditions du CNRS, 190 p 20 €