En plus de l’indépendance financière qu’elle procure, la formation par alternance apporte aux jeunes à Bac+2/3 une vraie garantie de bonne insertion professionnelle, de 80 à 100 % dans les 7 mois après le diplôme. Avec une centaine de formation en BTS et DUT et de nombreuses suites de parcours en Licences professionnelles, elle offre la possibilité de se former dans plus de 500 métiers.

Le Directeur général du Cerfal avec la Ministre chargée de l'apprentissage

L’alternance c’est d’abord un contrat de travail avec un employeur public ou privé.
Elle concerne les jeunes de moins de 26 ans. Il y a deux types de contrat. Le contrat d’apprentissage, concerne les jeunes qui poursuivent leur formation initiale du niveau CAP au niveau Master. Le contrat de professionnalisation, s’adresse aux jeunes en recherche de qualification et d’insertion immédiate, de niveau minimum Bac. Ces jeunes alternants deviennent stagiaires de la formation continue.

Pour les entreprises…
… les compétences métiers acquises, associées aux connaissances académiques, sont déterminantes au moment de la 1ere insertion professionnelle. Un maître d’apprentissage ou un tuteur prend en charge la formation professionnelle du jeune et reste en contact avec le CFA au travers d’échanges, de visites, de réunions et de livrets de formation sur support papier ou via un système intranet qui relie l’ensemble des acteurs.

Pour les jeunes…
… elle permet d’acquérir autonomie et expérience, de faire des allers-retours rapides entre théorie et pratique, de mettre en oeuvre des qualités d’intelligence concrète, de poursuivre leur formation en alternance jusqu’au Master, dans plus de 500 métiers, du tertiaire ou de l’industrie. La formation est gratuite et rémunérée selon un pourcentage du smic allant de 41 % à 78 % en fonction de l’âge et de l’année du cycle d’étude. Elle constitue un véritable passeport pour l’insertion professionnelle et est ouverte aux publics en situation de handicap, sans limite d’âge. Les filles ne sont pas encore à parité dans tous les domaines de formation, mais cela progresse vite. Certaines Régions, comme la région Ile de France, investissent largement dans la mobilité internationale des apprentis. Dans le supérieur, la formation par alternance se développe très vite avec environ 90 000 apprentis en France. Elle dépassera bientôt en Ile de France les effectifs des niveaux CAP et Bac pro réunis.

Le CFA…
… où se déroule la formation académique, assure la cohérence et l’efficacité de tout le système de formation sous le contrôle du Service Académique d’Inspection de l’Apprentissage et de la Région qui pilote et finance en partie la formation par apprentissage, l’autre partie étant assuré par le versement de la taxe d’apprentissage par les entreprises.

Conseils : Où se renseigner ? Sur les salons de l’alternance et de l’apprentissage, de l’Education, de l’Etudiant, APB… Où trouver une formation en alternance ? Les meilleurs vecteurs sont les sites de l’ONISEP www.onisep.fr, des régions www.iledefrance.fr, des CIDJ www.cidj.com et de l’Etudiant www.letudiant.fr

Comment choisir son CFA ? Se rendre aux journées portes ouvertes, questionner les anciens, demander le taux de rupture des contrats, le taux de réussite à l’examen et le taux d’insertion professionnelle… et surtout bien savoir si le CFA vous aide réellement à trouver un contrat.   (Elie de Saint Jores, Directeur général du Cerfal)