SYLVAIN GACHET, DIRECTEUR ENTREPRISES ET GRANDSCOMPTES DE L’AGEFIPH REVIENT AVEC NOUS SUR LES NOMBREUSES ACTIONS MENÉES PAR CET ORGANISME INCONTOURNABLE POUR LES SALARIÉS EN SITUATION DE HANDICAP ET LEURS EMPLOYEURS.

SYLVAIN GACHET, DIRECTEUR ENTREPRISES ET GRANDS COMPTES DE L’AGEFIPH © Virginie de Galzain

SYLVAIN GACHET, DIRECTEUR ENTREPRISES ET GRANDS COMPTES DE L’AGEFIPH © Virginie de Galzain

VOS DOMAINES D’INTERVENTION ?
L’Agefiph propose des accompagnements spécifiques et des aides directes de financements aux personnes handicapées et aux entreprises. Elle agit aux côtés de partenaires services (Cap Emploi, Sameth et ALTER) et conseille les grandes entreprises au niveau national et régional. A ce titre, nous sommes un aiguillon pour conduire et stimuler, au quotidien sur le terrain, l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap.

 

ENGAGÉS POUR L’ALTERNANCE ?
C’est un dispositif vertueux qui permet d’acquérir en même temps formation et expérience et qui, en matière de handicap, permet à l’entreprise et au candidat de se rencontrer et d’apprendre à se connaitre. Mis en place dès juillet 2013, notre Plan Alternance s’est concrétisé par l’augmentation des aides pour les contrats d’apprentissage et de professionalisation, leur ouverture à tous les âges, la création d’un kit de communication pour les entreprises et établissements d’enseignement (dont l’enseignement supérieur) qui veulent communiquer sur leur politique handicap, ainsi qu’une mobilisation régionale pour expliquer ce plan à toutes les parties prenantes locales (écoles, universités, conseils régionaux, CFA, entreprises,…).

 

VOTRE ACTION NE SE LIMITE DONC PAS AU TERRAIN FINANCIER ?
Notre mission est d’engager les contributions perçues (421.7 millions d’euros pour l’année passée) en menant des actions sous forme d’aides directes ou de financements de prestations et services, mais aussi d’accompagner et de conseiller les acteurs de l’emploi des personnes handicapées et surtout de s’assurer que celles-ci ne soient jamais exclues du droit commun.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?
Entre 2009 et 2014, alors que l’alternance tout public était en déclin, les contrats d’apprentissage et de professionnalisation ont augmenté de 19 % et 74 % chez les personnes handicapées.

 

CW.