« Les ECAM qui proposent un cursus scientifique et pluridisciplinaire, forment des ingénieurs pour et avec les entreprises. »
Didier Desplanche, Directeur de l’ECAM de Lyon

Didier Desplanche

Didier Desplanche

L’entreprise, partenaire direct des formations
Dans l’ensemble des ECAM, les élèves acquièrent un solide socle scientifique auquel on associe une approche professionnalisante par le biais de cours dispensés par des ingénieurs en postes et de stages en entreprises situées en France ou à l’étranger. A cet égard, la promotion de l’année 5 est séparée par moitié afin de couvrir l’année à l’occasion de deux périodes de stages de six mois qui répondent exactement aux besoins des entreprises. En outre, l’intervention de professionnels dans les Conseils de perfectionnement implique directement les entreprises dans la pédagogie des ECAM. 250 heures/année par élève pour les entreprises ! Dans les deux dernières années du cursus, les industriels soumettent aux étudiants des projets en R & D. Ces projets, financés par les entreprises, sont traitées par les étudiants qui travaillent en binôme, encadrés par un enseignant et un professionnel. Les ECAM consacrent ainsi 250 heures/année par élève à ces projets qui les mettent directement en phase avec le monde professionnel.

 

Edifiant : l’usine-école
La proximité des ECAM et des entreprises peut également passer par des structures de formations inédites. Ainsi, L’Institut de l’excellence opérationnelle (INEXO), chargé de l’enseignement et de l’apprentissage du Lean « gestion sans gaspillage » aux cadres d’entreprises et aux étudiants, dispose d’un atelier de production et d’assemblage (usine-école). Il reproduit l’environnement industriel pour la mise en pratique des enseignements à travers la réalisation d’un produit.

 

Patrick Simon