Communiqué de presse :

Le MVS, programme en Management des Vins et Spiritueux de KEDGE, reconnu comme la formation leader de la filière, a fêté son 10ème anniversaire samedi 15 décembre au Château Smith Haut Lafitte dans la région bordelaise, en présence de ses diplômés et entreprises partenaires.

 

La soirée a réuni près de 200 personnes de la communauté KEDGE Wine & Spirits Academy, dont 125 alumni. Ce fut l’occasion de mettre à l’honneur les diplômés du MVS et de dresser le bilan de cette première décennie, assurément positif.

Ce moment privilégié de rencontres et d’échanges a mis en évidence l’employabilité des diplômés du MVS et les remarquables carrières de nombre d’entre eux, qui occupent aujourd’hui dans la filière des vins et spiritueux des fonctions stratégiques commerciales, marketing ou à l’export telles que Directeur marketing et communication chez Vignobles André Lurton, Brand Ambassadeur pour Rémy Martin, Directrice générale adjointe pour Château Angélus… Certains s’orientent également vers le courtage ou la création d’entreprise.

Résolument tourné vers l’avenir en réponse aux mutations du monde du vin et des spiritueux, les programmes vins de KEDGE continuent d’évoluer en conséquence.

« Le contenu pédagogique doit naturellement couvrir les problématiques actuelles de la filière, qu’elles soient liées au changement climatique, aux nouveaux modes de culture, à l’œnotourisme, à la notion d’investissement, au prix du foncier, à l’internationalisation du marché ou à l’évolution de la place des vins et spiritueux dans nos sociétés », déclare Jeremy Cukierman, Master of Wine, Directeur de KEDGE Wine & Spirits Academy.

Le MVS de KEDGE propose deux formats : un Mastère Spécialisé en rythme alterné et un Master of Science à temps plein et totalement en anglais, dispensés sur le campus de Bordeaux.

« A travers nos excellents chercheurs, nos enseignants et de nombreux intervenants du monde entier, nous sommes prêts à aller encore plus loin, à faire encore mieux. Cette magnifique soirée était à la hauteur de notre histoire et de notre ambition future », commente Jeremy Cukierman.