Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

[Évènement]

Le mardi 8 mars prochain aura lieu la Journée internationale des droits des femmes, l’une des 87 journées internationales lancées par l’ONU. Depuis 1977, nous célébrons ainsi les femmes partout dans le monde… enfin, partout où la femme dispose d’un certain statut et est reconnu en tant que citoyenne à part entière. L’occasion surtout de découvrir ou de redécouvrir des femmes extraordinaires, et d’assister à des événements particulièrement riches. Impossible de tout répertorier mais nous vous en présentons ici quelques-uns, à Paris notamment.

Journée des droits des femmes 2016 parisLe saviez-vous ? L’origine de la Journée des droits des femmes ou de la femme remonte à 1909 aux États-Unis. Ainsi, comme le rappelle le site des Nations Unies, « conformément à une déclaration du Parti socialiste américain, la première Journée nationale de la femme a été célébrée sur l’ensemble du territoire des États-Unis d’Amérique le 28 février. Les femmes ont continué à célébrer cette journée le dernier dimanche de février jusqu’en 1913. »

Les mouvements sociaux et des suffragettes notamment fin XIXe – début XXe siècle aident énormément à placer la femme au centre des débats.

L’origine du 8 mars

Les pays du Nord de l’Europe ne sont pas en reste et peu à peu, c’est le monde occidental dans son intégralité qui voit les mouvements féministes se multiplier – surtout avec la première Guerre mondiale au cours de laquelle les femmes jouent un rôle crucial – et les revendications en faveur de l’égalité se faire de plus en plus virulentes :

  • Ainsi, en mars 1911, un million de femmes manifestent en Europe en faveur de leurs droits.
  • Le 8 mars 1913, des femmes russes organisent des rassemblements clandestins.
  • Le 8 mars 1914, des femmes réclament le droit de vote en Allemagne.
  • Le 8 mars 1915, à Oslo, en Norvège, des femmes défendent leurs droits et réclament la paix.
  • Le 8 mars 1917, à Saint Pétersbourg (Russie), des ouvrières manifestent pour réclamer du pain et le retour de leurs maris partis au front.
  • Le 8 mars 1921, Lénine décrète le 8 mars journée des femmes.

La parité en 2030 : avancer plus vite vers l’égalité des sexes !

En 1975, l’ONU célèbre ainsi le 8 mars pour la première fois la Journée internationale de la Femme dans le cadre de l’Année internationale de la femme. Depuis 1977, les femmes sont ainsi célébrées le 8 mars de chaque année.

Le thème 2016 pour la Journée internationale de la femme porte sur « La parité en 2030 : avancer plus vite vers l’égalité des sexes ! »
Faut-il pour autant se réjouir d’une telle initiative ? Pas forcément, car elle témoigne des (trop) nombreuses inégalités qui restent encore partout dans le monde à l’égard des femmes. Et pas forcément là où on s’y attend.

La France, 5e meilleur pays pour les femmes au travail

En témoigne cette très récente étude de l’OCDE sur les meilleurs pays pour les femmes qui travaillent. Et cocorico (ou presque), la France se classe en 5e position bien loin devant l’Allemagne ou le Royaume Uni. Le rapport global sur l’égalité des genres réalisé par le forum économique mondial a ainsi mesuré les principales différences entre les femmes et les hommes depuis dix ans. L’édition 2015 met ainsi en avant les progrès majeurs effectués depuis ces dix ans.

Depuis 2006, plus de 250 millions de femmes ont renforcé le marché du travail et le nombre de femmes politiques augmente dans de nombreux pays. Mais le rapport n’oublie pas pour autant le chemin qu’il reste à parcourir pour parvenir à l’égalité des genres :

Rapport OCDE 2015 sur les femmes au travail

Le rapport est consultable en ligne sur le site du World Economic Forum en anglais.

Que faire à Paris le 8 mars ?

Si la France reconnaît officiellement cette Journée depuis 1982, hors de question pour la ville Lumière, qui a à sa tête une maire – fait suffisamment rare dans le monde pour une ville de cette importance pour être souligné – Madame Anne Hidalgo, de ne pas fêter les femmes :

« À l’occasion du 8 mars, la Ville de Paris et l’ensemble de ses partenaires vont mettre la lumière sur toutes les femmes qui en France et dans le monde, luttent pour mettre fin aux violences sexistes, pour l’accès des femmes à une autonomie financière, pour l’éducation des jeunes filles, pour l’accès aux droits reproductifs, pour une représentation politique et citoyenne des femmes à tous les échelons… », peut-on lire sur la page dédiée du site paris.fr.

Colloque journée des droits des femmesAu programme (entre autres) :

  • Une exposition sur les grandes résistantes contemporaines jusqu’au 9 avril
  • Un colloque « La Convention pour l’élimination des discriminations à l’encontre des femmes (CEDEF) : le lancement du tour de France de l’égalité » en partenariat avec la CLEF et REFH
  • Un colloque « Viols, armes de guerre : pour un tribunal pénal international en République Démocratique du Congo (RDC) » en partenariat avec Monique Dental du Réseau féministe « Ruptures »
  • Un colloque: « Témoignages de femmes engagées dans le monde pour les droits des femmes ». En partenariat avec des associations et le comité ONU Femmes France

Attention, pensez à vous inscrire car le nombre de places est limité ! Pour ne rien rater, rendez-vous sur le site Paris.fr.

Bien évidemment, Paris n’a pas le monopole des événements. Pour vous renseigner sur ce qu’il se passe près de chez vous, le mieux est de vous rapprocher de votre mairie, de votre collectivité ou des associations féministes locales.

Le lundi 7 mars, j’assisterai au Forum de la Mixité organisé à Paris. Compte-rendu à venir sur ce blog bien sûr !

Violaine Cherrier

En savoir plus

Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.