Le voyage et la mobilité internationale ont été à l’honneur dans la Cité des Papes les 23, 24 et 25 février dernier. L’association ACTES, la Licence Professionnelle Tourisme et Economie Solidaire ainsi que l’ensemble des partenaires ont collaboré afin de faire vivre la 5e édition du Festival Jeunes Sans Frontières.  Par l’équipe du JSF

 

 

Un rendez-vous annuel qui attire voyageurs en quête de réponses pratiques ou simplement curieuses sur l’univers du voyage. Pour cette occasion, les festivaliers ont pu « voyager » dans différents lieux de la ville : l’université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, l’Explo, Le PopHostel et le Théâtre de l’Entrepôt.

 

Tous en piste

C’est le mercredi 22 février au soir que le Festival a été officiellement lancé lors de la soirée d’ouverture qui s’est tenue à l’Explo, bar à bières artisanales. Musique, convivialité et surtout partage, ont répondu à l’appel. Le lendemain, c’est sous un beau soleil, que tout le monde s’est retrouvé à l’Université d’Avignon. Les associations ont pu épancher la curiosité des festivaliers. Il fallait que les personnes venues avec des questions, repartent avec des réponses. L’après-midi ont alterné débats, films et ateliers de croquis. S’en est suivie, une soirée au PopHostel, auberge de jeunesse d’Avignon. Le vendredi et le samedi se sont déroulées sur le théâtre de l’Entrepôt, lieu situé extra muros, répondant ainsi à notre volonté d’ouverture sur la ville.

 

Des intervenants motivés et motivants

Des associations en lien avec la mobilité, des conférenciers qui se révèlent être en réalité des aventuriers, des musiciens qui font voyager… voici un joli aperçu du Festival. Les participants ont pu profiter d’expériences captivantes en interagissant avec plusieurs conférenciers. Les animations, tout au long de la manifestation, ont apporté bonne humeur et convivialité à l’organisation. Les musiciens talentueux et évoluant dans différents styles, ont fait bouger l’ensemble des visiteurs transformés pour l’occasion en danseurs.

 

Un grand merci

Tout ceci aurait été impossible sans la venue des intervenants, des bénévoles mais aussi du public. Merci à tous, d’avoir fait vivre le Festival pendant ces quelques jours de partage.

 

L’anecdote en +

La grue, animal migrateur emblématique de cette année, nous a fait une jolie surprise. Plusieurs dizaines de ces oiseaux ont traversé le ciel Avignonnais le dimanche 26 février comme pour célébrer la fin du Festival.