Dylan Mermoud est étudiant en Master 1 mathématiques et applications à Sorbonne Université (née de la fusion de l’UPMC et de Paris-Sorbonne). Il est doublement heureux dans ses études consacrées à sa passion, les mathématiques, et dans un établissement aussi prestigieux que convivial.

 

Quelle histoire entre vous et Sorbonne Université ?

Je suis arrivé en L1, attiré par la réputation de l’UPMC et de ses enseignants-chercheurs. Je suis originaire d’Agen et après mon bac je devais de toute façon quitter la ville. J’avais un bon niveau en maths, j’avais déjà « forcé » le destin pour être dans un bon lycée, mû par mon envie, et je me suis dis, « Autant tenter un très bon établissement ! ».

Une bourse vous a ouvert les portes de cette université prestigieuse ?

J’ai eu la grande chance de décrocher une bourse Passeports décernée par  la fondation Sorbonne Université et financée grâce au mécénat de Safran, pour 5 ans. Cela me permet d’être indépendant de mes parents qui disposent de moyens limités. Je serai venu sans cela, mais cela aurait été beaucoup plus complexe. Je peux mener mes études sereinement, me consacrer 100 % à mon travail. J’ai été sélectionné sur mon dossier scolaire et ma motivation. Lorsque j’ai reçu le mail m’indiquant que j’étais reçu à l’UPMC, on m’y indiquait aussi qu’il était possible de postuler à cette bourse. C’est comme cela que je l’ai connue.

« J’ai la chance de m’amuser dans mes études car j’étudie ma passion »

Quel niveau académique trouvez-vous ici ?

Il est incroyable ! Et répond totalement à mes aspirations : devenir enseignant-chercheur. J’aime particulièrement deux domaines : la théorie des nombres et la géométrie algébrique. En Master, le niveau monte d’un cran et je suis dans mon élément, dans la perspective de la recherche. Nous travaillons les mathématiques fondamentales. Je souhaite faire une thèse, à Sorbonne Université dans l’idéal, pour me préparer à mon futur métier d’enseignant-chercheur et pour l’intérêt intellectuel. J’ai la chance de m’amuser dans mes études car j’étudie ma passion . J’espère que ce sera le cas toute ma vie !

 

La fusion comme accélérateur scientifique et pédagogique, le témoignage de Pascal Frey, enseignant-chercheur est à lire ici pour en savoir plus

Étudiants sur l'escalier monumental, Campus Jussieu ©Sorbonne Université – Pierre Kitmacher

Étudiants sur l’escalier monumental, Campus Jussieu © Sorbonne Université – Pierre Kitmacher

Site Sorbonne © Sorbonne Université – Pierre Kitmacher

Site Sorbonne © Sorbonne Université – Pierre Kitmacher

Comment s’est fondé votre attachement à Sorbonne Université ?

Je suis extrêmement attaché à Sorbonne Université, car elle a fait de moi ce que je suis aujourd’hui, et m’ouvre un avenir. J’ai quitté mes parents et amis après le bac pour me lancer dans les mathématiques. Je ne connaissais personne à Paris. Sorbonne Université est devenue ma deuxième maison. Je me suis engagé dans la vie associative. J’y ai à la fois beaucoup appris et fondé des amitiés. J’ai fait de la com’ et du web pour une association, j’ai été trésorier de TV Jussieu. Cette implication permet de connaître beaucoup de gens, de s’intégrer. Je suis aussi actuellement l’un des VP de l’association générale des étudiants de Paris.

Les étudiants ont pris en main la vie de leur université et l’animent via leurs associations. Ce sont aussi les étudiants qui gèrent le foyer, un lieu très prisé et convivial à Jussieu. Nous nous sommes mobilisés pour l’obtenir et déjà il est trop petit !

« L’ascenseur social fonctionne ! »

Aujourd’hui vous portez la voix des étudiants au CA de Sorbonne Université ?

J’ai été élu au CA en janvier 2018. J’ai souhaité représenter les étudiants car je sais ce que représente ce saut dans les études ;  une sorte de saut dans l’inconnu pour ceux qui ne connaissent pas ce milieu, quittent leur région, leur famille. J’ai eu beaucoup de chance dans cette étape de ma vie. Je veux aider et représenter mes camarades maintenant. C’est aussi une manière de faire savoir que mon cursus est possible, même lorsqu’on est issu d’une famille modeste. Je suis l’aîné et le premier à faire des études supérieures. L’ascenseur social fonctionne !

Quels messages vous demandent de relayer les étudiants ?

Ce sont souvent des détails de leur vie quotidienne comme les horaires d’ouverture de la bibliothèque, des questions de restauration, le manque de communication sur la vie étudiante et comment participer… Mais je peux dire que je suis très heureux d’entendre le plus souvent qu’ils sont très fiers de leur université et d’y étudier. Ils aiment leur fac !

En tant qu’élus nous souhaitons instaurer une remise de diplômes systématique pour tous les cursus. Créer un événement fort, fédérateur pour tous. C’est un moment important dans nos vies et nous le voudrions plus formel et marquant. Son corolaire sera de créer un réseau d’alumni structuré et soudé. Car nous sommes à vie Sorbonne Université !

A l’occasion de la naissance de Sorbonne Université, son président Jean Chambaz nous parle de cette nouvelle institution de premier plan

Le potentiel de Sorbonne Université est exceptionnel !