HABITÉ PAR « LA PASSION DU COMMERCE ET DU CLIENT », THIERRY SONALIER (EDC 81) A TOUR À TOUR DIRIGÉ, CRÉÉ, RELANCÉ DIVERSES ENTREPRISES ET SE CONSACRE AUJOURD’HUI AU REDRESSEMENT (TRÈS BIEN ENGAGÉ) DE JARDILAND, L’ENSEIGNE DE JARDINAGE FAVORITE DES FRANÇAIS. RENCONTRE AVEC CE PRÉSIDENT DU DIRECTOIRE ENGAGÉ…

 

THIERRY SONALIER (EDC 81) © Jardiland

THIERRY SONALIER (EDC 81) © Jardiland

Forte de ses 197 magasins (dont 114 franchises) déployés en France, Espagne et Belgique, Jardiland est depuis toujours restée fidèle à son coeur de métier : le jardin et couvre non seulement l’ensemble du territoire, mais a également su s’imposer sur internet où son site est le plus fréquenté du marché. Après avoir connu des heures difficiles, l’entreprise est aujourd’hui revenue à la rentabilité et s’élance à la conquête de nouvelles parts de marché. Un défi audacieux, relevé en deux ans seulement par Thierry Sonalier dont c’est le troisième « plan de retournement »…

 

« Une entreprise ?
Ce sont avant tout diverses forces de caractères qui choisissent de collaborer au service d’un but commun »

VERS L’ENTREPRISE LIBÉRÉE
« La nouvelle entreprise est décloisonnée, libérée dans les actes et les mots car il lui faut être un véritable terrain d’expression pour chacun, quel que soit son rôle dans l’organisation. Pour parvenir à ce résultat, il m’a fallu restructurer les organisations internes afin qu’elles offrent aux collaborateurs la liberté intrapreneuriale indispensable. Le rôle de la hiérarchie devenant alors de favoriser, puis canaliser les initiatives, travaux et engagements servant la stratégie définie. Un bon responsable de service étant celui qui fait réussir le groupe et non celui qui tire la couverture à soi. Rien de pire pour une entreprise que des chefaillons… » Après avoir commencé sa carrière dans un établissement bancaire, Thierry Sonalier découvre « le commerce, les commerçants et les clients » en devenant directeur d’un centre commercial. Fort de cette expérience de 5 ans, il franchit le Rubicon pour rejoindre ceux qui « au quotidien, on la merveilleuse mission de satisfaire leurs clients ». Direction du développement chez Celio, des opérations chez Sephora, présidence d’Habitat… un parcours aussi riche que brillant qui comporte plusieurs sauvetages et créations d’entreprise. Son fil rouge ?… « La passion du commerce et du client ; le magasin étant, pour moi, avant toute chose, un média : information, communication, échanges humains, échanges de biens et valeurs… »

 

SAUT D’OBSTACLE
Si l’ancien cavalier de concours a conservé pour viatique personnel « De l’avant, calme et droit », « Parce qu’il correspond bien à la réalité de l’entreprise où, quelle que soit la situation – même difficile – il convient de faire face et de s’engager en déployant sa stratégie, sachant qu’on peut fort bien aller vite tout en restant calme », c’est l’univers du rugby qui lui semble offrir la métaphore globale la plus juste : « Un terrain et des règles arbitrées, un coach ayant mis au point une stratégie, puis toute l’équipe (les joueurs, mais aussi les effectifs supports) contribuant au succès de cette stratégie sur le terrain. Terrain sur lequel, bien sûr, sans perdre de vue le plan initial, il appartient aux joueurs d’inventer la bonne action collective, voire le bon geste individuel, conduisant au succès ». Accueillant chaque année de 10 à 20 stagiaires, Jardiland recrute des coéquipiers aux postes de managers de points de vente et, pour son siège, des chefs de produits acheteurs, contrôleurs de gestion, femmes et hommes de marketing et marketing digital…

 

EN OUÊTE DE SENS AU TRAVAIL
En tant que dirigeant, quel sens donnez-vous à votre action ?
Le premier sens que doit indiquer un dirigeant est celui à emprunter : où va-t-on ? Comment y va-t-on ? A quel rythme ?… Une progression s’effectuant en toute transparence, chaque élément de progrès devant être communiqué aussi simplement que possible, de la même manière que chacun doit se sentir libre de me poser n’importe quelle question.
Quel sens votre métier de dirigeant donne-t-il à votre vie ?
Du bonheur ! Chaque jour, c’est avec un réel plaisir que je franchis la porte de ces bureaux. Surtout, n’acceptez jamais d’emploi dont la vocation se limiterait à vous procurer de l’ennui. D’autant moins que ces choses-là sont généralement prévisibles.
Quel sens au travail les jeunes diplômés trouveront-ils dans votre entreprise ?
Ils y trouveront la liberté d’initier et piloter des projets et initiatives personnels en bénéficiant d’un accompagnement visant à les faire grandir. Un épanouissement dont Jardiland se montrera fière tout en demeurant consciente qu’il s’agit pour, certains, d’un simple bout de chemin parcouru ensemble, chacun demeurant libre d’aller plus tard gravir d’autres marches dans d’autres structures ou en interne…

 

CHIFFRES CLÉS :
CA enseigne : 750 M€ / 5 500 collaborateurs • CA contrôlé : 350 M€ / 2 500 salariés

 

JB

 

Contact : d.ladroye@jardiland.com