C es deux qualifications à Bac +2 (qui valent 120 crédits / LMD) sont très prisées par les entreprises, dans le domaine des services et encore plus dans le domaine industriel. Les BTS pour leurs compétences professionnelles opérationnelles, bien ciblées et adaptées aux besoins des entreprises, les DUT pour leurs compétences professionnelles plus larges, plus évolutives et ouvertes à des capacités d’encadrement.

 

Ces deux diplômes « antichômage » (2,6 % dans l’industrie et 9 % dans le ter tiaire pour les diplômés de 2007) offrent des per spectives d’insertion très diversifiées dans de nombreuses spécialités (87 pour le BTS, 25 pour le DUT). Ils comportent tous deux des pér iodes de stages en entreprises et peuvent être dispensées par la voie scolaire « classique » ou en alternance, apprentissage ou professionnalisation.
Accessibles à par tir d’un Bac général, technologique ou professionnel, ils présentent des particularités distinctives qui n’échappent pas aux entrepr ises. Les jeunes de BTS sont issus d’un Bac techno pour 47 %, d’un Bac général pour 20 % et d’un Bac pro pour 13 % environ. La formation de type scolaire est plus encadrée et se pour suit en lycée professionnel. Les spécialités sont nombreuses et très professionnalisantes. La poursuite d’étude est possible, principalement en licence professionnelle. Les admissions par allèles en école de commerce ou
d’ingénieurs sont également envisageables pour les meilleurs.
Les jeunes qui sor tent d’un DUT ont opté pour une formation en IUT, plus universitaire et qui demande plus d’autonomie dans le travail. Ils proviennent pour les 2/3 d’un Bac général, pour 30 % d’un Bac techno et pour moins de 3 % d’un Bac pro. Professionnalisante mais plus lar ge dans ses abords théoriques elle laisse plus de possibilités sur le plan de l’évolution professionnelle (accès à des responsabilités d’encadrement) ou sur celui de la poursuite d’études (+ des 2/3 selon les spécialités).

 

Le secteur des services recherchent des BTS et DUT dans :
– les secteurs commerciaux, de la distribution, de la banque, de l’assurance , du commerce international (BTS MUC, BTS NRC, CI, BTS technico-commercial.. DUT techniques de commercialisation, génie de la distribution industrielle…)
– les métiers de la comptabilité et de la gestion (BTS comptabilité gestion, assistant de gestion PME PMI… DUT gestion des entreprises et des administr ations)
– les métiers du tourisme, de la profession immobilière, de la banque, de l’assurance, de l’hôtellerie restauration, du secteur sanitaire et social.. avec même des spécialités dans le notariat ou l’optique (BTS VPT, AGTL, BTS profession immobilière, BTS banque, assurance , BTS Hôtellerie restaur ation, BTS SP3S… et les DUT carrières juridiques, carrières  sociales…)
– dans l’informatique (BTS SISR, SLAM…DUT Informatique, services et réseaux de communication…)
– dans les métiers de l’environnement (BTS gestion de l’eau, bâtiment, hygiène sécurité, énergies renouvelables… DUT hygiène sécurité environnement, matériaux et contrôle physicochimique , génie thermique et énergie…)

 

Le secteur de la production recherche des BTS et DUT dans :
– La filière nucléaire et son environnement soutenue par de nombreux groupes industriels (BTS environnement nucléaire),
– la filière automobile et la mécanique (BTS maintenance et après vente automobile, BTS moteur à combustion interne),
– la filière maintenance (BTS contrôle industriel et régulation automatique),
– la filière BTP (BTS géomètre-topographe , aménagement finitions, enveloppe du bâtiment, fluides énergies, environnement… DUT génie civil, génie industriel et maintenance , gestion logistique et transpor t, génie mécanique et productique, qualité logistique industrielle et organisation…)
Il existe aussi des BTS et DUT très spécifiques : BTS industries céréalières, géologie appliquée, fonderie… DUT génie biologique option bio-informatique, aide et assistance pour le monitor ing et le maintien à domicile.

 

Elie de Saint Jores

 

Contact : www.cerfal-apprentissage.fr