Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

Depuis décembre 2015, ISAElles regroupe les femmes et les hommes de l’ISAE Supaéro (étudiant-e-s, professeur-e-s, membres du personnel, intervenant-e-s, ancien-ne-s élèves) ayant à cœur d’encourager, ensemble, les collégiennes et les lycéennes à s’orienter vers des études scientifiques et plus spécifiquement vers les carrières d’ingénieurs. Toujours surmotivée, l’équipe étudiante d’ISAElles est déterminée à faire grandir le club pour élargir ses actions et, peut-être, faire naître de véritables vocations scientifiques.  – Par Par Elena Ghetti, responsable communication d’ISAElles

 

 

Une initiative naissante

ISAElles est né de la coopération entre OSE l’ISAE-Supaéro (Ouverture Sociale de l’ISAE) favorisant l’égalité des chances pour les collégiens et lycéens et d’ISAElles, un réseau homonyme d’anciennes élèves de l’ISAE Executive Club. « Avec leur aide et celles de professeur-e-s, nous avons décidé en décembre 2015 d’agir pour la mixité dans les études et les métiers de l’ingénierie et de la recherche. Une première réunion et c’était parti ! » s’enthousiasme Alix, l’actuelle présidente du club. « Nous nous sommes d’abord réunies entre femmes de l’ISAE » raconte Tatiana, une des étudiantes pionnières. « Beaucoup de jeunes filles ne s’orientent pas vers la science, essentiellement par manque d’information. La société, les professeurs, les familles ne les encouragent malheureusement pas assez à tenter ce genre de carrières. Pire, elles s’imposent parfois des barrières liées aux stéréotypes. »

Capture d’écran 2016-11-08 à 13.16.56

Des actions concrètes

Quelques mois plus tard, les deux axes principaux du club étaient mis en œuvre : deux « journées campus » ont ainsi pu voir le jour en mars et en avril, lors desquelles 60 à 70 collégiennes et lycéennes ont été accueillies sur le site de l’Institut. « Discuter avec des filles qui auraient pu être nos petites sœurs et leur parler de notre parcours, de nos rêves d’ingénieures, en leur montrant les infrastructures auxquelles nous avons accès tous les jours, était vraiment une expérience super enrichissante ! » se rappelle Adèle. A terme, des interventions dans les lycées pour sensibiliser à l’existence des stéréotypes de genre auront également lieu de manière régulière.

 

Les infos clés
• Création en décembre 2015
• Club du BDE de l’ISAE-Supaéro
• 10 membres dans le bureau étudiant permanent (présidence, trésorerie, secrétariat, communication, organisation des actions) épaulé par OSE l’ISAE-Supaéro
• 2 journées campus / an : 60 à 70 collégiennes puis lycéennes invitées sur le campus pour découvrir les études et métiers scientifiques
• Ateliers, rencontres avec des ingénieur-e-s et chercheurs, discussions avec des étudiant-e-s
• Un réseau important d’ancien-ne-s élèves qui participent régulièrement aux actions

Des projets pour la suite

Fort de sa première année, le club ne compte pas s’arrêter là. Participer au concours Ingénieuses, opération nationale de communication visant à promouvoir les métiers de l’ingénierie auprès du public féminin, prodiguer des conseils sur les parcours possibles via son site internet, trouver une marraine pour inspirer et faire rêver, ou encore impliquer de nouveaux sponsors… Autant de défis qu’ISAElles est déjà prêt à relever avec brio en 2016/2017 !

 

Contact :
isaelles.supaero@gmail.com – 06 84 56 55 29 – www.isaelles.bde-supaero.frwww.facebook.com/asso.isaelles/

Cet article a 1 année. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.