En plus d’avoir placé l’amélioration de la vie des patients au centre de son modèle et de connaître une croissance très forte (+21,1 % en 2017), Ipsen a fait du développement de ses collaborateurs une priorité absolue. Le groupe observe en retour une adhésion tout aussi remarquable. Rencontre éclairante avec Régis Mulot (maîtrise Droit, Assas 88), son EVP & Chief HR Officer.

 

crédits – IPSEN

Qu’est-ce qui rend Ipsen si attractif en ce moment ?

Ipsen est un groupe biopharmaceutique dynamique et en pleine croissance, axé sur la médecine de spécialité et l’innovation, et dont l’histoire a commencé en Santé Familiale. Nous sommes très attachés à notre état d’esprit biotech, essentiel dans un métier complexe où agilité et collaboration sont capitales. Résultat : un esprit d’innovation imprègne toutes les équipes, des fonctions supports aux centres de recherche de Paris-Saclay, Oxford (UK) et Cambridge (USA). Avec la Chine, la France, les Etats-Unis et l’Angleterre sont les pays où nous recrutons le plus. Autant d’opportunités pour les jeunes talents (et les VIE !)…

Quelle place pour l’empowerment des collaborateurs dans votre politique RH ?

Centrale. Chez Ipsen, nous faisons en sorte que chaque jour soit une opportunité d’apprentissage : découvrir, apprendre, partager. En conséquence, chaque collaborateur, quel que soit son poste, bénéficie d’un plan individuel de développement. Et au nombre des objectifs qu’il se fixera se trouvera au moins un objectif de développement personnel.

Ipsen est une entreprise engagée. En quoi cela impacte-t-il l’ambiance de travail ?

Quand nous demandons à nos collaborateurs les raisons qui les ont attirés chez Ipsen, la réponse la plus commune est : « Je veux avoir un impact sur la vie des patients ». D’ailleurs, notre politique RSE s’appuie sur cette volonté commune d’améliorer les choses que ce soit pour les patients, la Société ou l’environnement. Nos programmes dans ce domaine ont tous été initiés par l’un ou l’autre de ces trois piliers… Alors, forcément, l’ambiance, ici, est très positive et stimulante !

Quel apport de votre importante expérience de l’international en termes de management ?

27 années passées à l’étranger à diriger des équipes issues de 40 pays m’ont conduit à penser que le mot central était : « Diversité ». Si vous avez la capacité d’écoute suffisante, c’est la clé, le moteur de l’innovation, de la réussite collective et même individuelle. C’est ce qui m’a personnellement permis de me remettre en question, évoluer, grandir…

 

« Nous avons rejoint Ipsen pour améliorer la vie des patients »

 

Des chiffres et des êtres : + de 1,9 Md € de CA / 5 400 collaborateurs dans 34 pays / + de 265 M€ consacrés à la recherche

Que reste-t-il de votre passage à Assas ? En premier lieu, j’évoquerais l’opportunité d’apprendre auprès d’intervenants brillants qui nous poussent à l’excellence. Ensuite, l’opportunité de réfléchir, à cet âge, aux grands principes du Droit et de l’Ethique est un exercice aussi stimulant que fondateur et, à notre époque, indispensable au bon fonctionnement de la société civile et des entreprises.

Quelle innovation récente engagée par Ipsen vous paraît particulièrement disruptive et pertinente ?

Vous trouverez vraiment très peu d’entreprises ayant osé innover en répartissant leur siège social sur trois sites situés dans différents pays et continents. Ipsen l’a fait à travers un réseau de trois bureaux : Boulogne-Billancourt, Slough (UK) et Cambridge (USA). Cela crée une dynamique forte pour les nouveaux talents et permet d’équilibrer envie de mobilité des uns et de stabilité des autres. Un mode de fonctionnement en réseau parfaitement en accord avec l’époque.

 

Contact : alix.de.carne@ipsen.com

Les universités se mobilisent pour faire réussir leurs étudiants