C’est d’une seule voix que la Directrice Commerciale et Marketing, Emmanuelle Bahuaud (LIBS 93), la Directrice Générale France et Belgique, Corinne Gensollen (ISC 90) et la DRH, Agnès Decauche (IAE Paris 99) ont décidé d’évoquer leur entreprise, Intersport, leader mondial de la distribution d’articles de sport, dans laquelle elles ont, visiblement, trouvé à s’épanouir et déployer leurs compétences. Une triple rencontre éclairante… – Par Jérôme Bourgine

 

 

« Du premier contact avec l’entreprise, se souvient Agnès, je conserve surtout la qualité des personnes rencontrées et la force de la culture interne, très entrepreneuriale ; je me sentais vraiment en présence d’un projet collectif fort ». « Tout à fait, renchérit Corinne, j’ai aussitôt ressenti le dynamisme de ce collectif incarné par 300 sociétaires et tiré en avant par un président hyperdynamique, porteur d’un projet clair et fort : passer de 18 à 25 % de parts de marché en quelques années. Rien qu’en 2016, Intersport France aura connu 25 ouvertures et 20 agrandissements. » « Pour moi qui arrivait du monde de la com-pétition, se souvient Emmanuelle (ancienne athlète de haut niveau), travailler chez Intersport était tout simplement un rêve, la côte d’amour de l’enseigne est considérable dans le milieu et les challenges à relever, y sont très attractifs. Et puis, c’est vrai, il y a eu cette rencontre avec les membres de l’équipe dirigeante, déterminante par sa qualité. D’autant que j’ai été recrutée par une femme, un excellent signe… »

Emmanuelle Bahuaud © INTERSPORT

Emmanuelle Bahuaud © INTERSPORT

Forces en présence…

Une première impression qui, pour chacune, s’est vite vue confirmée et amplifiée par la réalité du terrain. Le business model coopératif, tout d’abord : « Des centaines de magasins, tenus par des entrepreneurs indépendants, qui parviennent à réaliser l’unité tout en respectant leur diversité ; ça, c’est une vraie force ! » « Parce qu’elles sont ancrées dans la même passion commune du sport. D’ailleurs, on y rencontre beaucoup d’anciens sportifs. » « Et puis il y a il y a la popularité de l’enseigne, nos partenariats différenciants avec les plus grandes marques du sport », « La synergie entre les 402 magasins « Plaine » et les 210 ma-gasins « Montagne »… « Et le maillage international : déjà 66 pays ! ». « Ce qui fait que tu assistes rarement à une grande manifestation internationale sans découvrir le bandeau Intersport déployé en fond d’écran. » « J’insisterais sur la puissante légitimité que nous donne notre gouvernance particulière, ce travail en binôme des gens de l’entreprise avec les administrateurs du réseau : chaque projet est partagé, discuté, validé, puis attendu im-patiemment et incarné avec conviction par le réseau. C’est du vrai travail d’équipe. »

Agnès Decauche © INTERSPORT

Agnès Decauche © INTERSPORT

« Esprit d’équipe »

Une dimension de l’entreprise qui enthousiasme particulièrement nos trois intervenan-tes. Notre slogan : « Le sport commence ici », nous l’incarnons réellement, au quotidien, explique Emmanuelle. Nous disposons d’un bâtiment entier où pratiquer des sports d’équipe au sein d’une association sportive très dynamique. Et puis, je ne négligerais pas le dress-code maison : sportif, à la mode, joyeux… qui contribue également à créer une excellente ambiance de travail ». « D’autant qu’Intersport se trouve actuellement en pleine accélération, renchérit Agnès : projets, investissements, innovations… etc. les jeunes recrues sont très vite intégrées, responsabilisées, exposées à l’international, promues… » « Dans une proximité des équipes réelle, un circuit décisionnel court, des rapports simples et efficaces, peu hiérarchisés, presque un esprit start-up », conclut Corinne.

« Le recrutement ne vise pas à obtenir une pièce rapportée, mais une valeur ajoutée ! »

Femmes, je vous aime…

Quant à savoir si l’importante représentation des femmes dans l’équipe dirigeante modifie la donne, les avis sont plus nuancés. Si Corinne pense que les compétences priment et que cet équilibre dans la parité induit surtout une belle complémentarité, Emmanuelle et surtout Agnès, sensibilisée par son poste (DRH) à cet aspect de la vie de l’entreprise, estiment quand même que les femmes se tiennent davantage « dans cette fameuse intelligence émotionnelle dont on commence à pas mal parler. Moins dans l’ego, je les trouve plus promptes à valoriser leurs collaborateurs et responsabiliser les plus jeunes par exemple ». Et de se réaccorder aussitôt sur le sens que cette belle représentativité prend dans le contexte sportif : « Intersport, où l’innovation fait partie de l’ADN, est quand même la première enseigne à avoir placé une femme à sa direction générale ! » (sans oublier sa vice-présidente ! nda)

« Le plaisir commence là où s’arrête la zone de confort »

Place aux jeunes !

Ecole interne, charte managériale, binômes, tutorat, modules de E-learning conçus de façon collégiale « on est sorti du fonctionnement en silo », Intersport déploie une véritable volonté d’impliquer les jeunes talents dans le projet d’entreprise et travaille en ce moment même à une plate-forme collective où sera exprimée de manière forte par chacun ce qui dans cette grande entreprise fait sens à ses yeux et vient répondre à l’éternelle question : « Pourquoi je me lève le matin ? »… Pour épauler ces 300 sociétaires investis chacun dans au moins 7 partenariats avec des associations sportives locales (soit plus de 2 000 au total !). Pour générer l’opportunité de rejoindre la team « Intersport International » et se voir confier une mission en Chine comme cela vient précisément de se produire cette semaine (L’international aussi commence ici) ? Parce que, tout bien réfléchi, on est autant mode que sport et que l’on sou-haite participer à l’expansion rapide (4 ouvertures récentes et 7 prévues début 2017) de l’enseigne The Athlete’s Foot déjà présente dans 27 pays et devenir ainsi expert mondial en sneakers ?… Un peu pour toutes ces raisons voire pour une tout autre encore ? Peu importe ; chez Intersport, la mobilité interne est faite pour ça.

© INTERSPORT

© INTERSPORT

Secret de Dirigeantes…

Corinne et Agnès sont aussi étonnées que ravies d’avoir retenu le même aspect de la vie professionnelle les ayant récemment amenées à une prise de conscience forte : le fait que, pour elles, le plaisir éprouvé dans le travail nait en grande partie de notre « capacité à sortir de sa zone de confort ». Qu’il s’agisse, pour la première, de quitter – après 17 ans ! – l’univers du football où elle occupait un poste aussi prestigieux que confortable pour rejoindre l’épopée Intersport. Ou bien, pour la seconde, de lâcher le secteur de l’industrie et de se mettre ainsi en position de devoir tout réapprendre. « Mais quelle joie d’y parvenir ! ». Et toutes les trois de s’accorder sur un constat plus enthousiasmant encore : on peut bien, comme elles, adorer les challenges et le dépassement de soi (tout comme dans le sport), au final : « On n’est rien sans ses équipes ! On leur doit, vraiment, chacune de nos plus belles victoires ». Dont acte, comme disent les juristes…

 

Réflexe !

3 arguments pour convaincre de l’attractivité d’Intersport…
Intersport est la locomotive (en pleine accélération !) de la distribution sportive.
Intersport est le premier partenaire des grandes marques de sport
La force d’Intersport ? Les femmes et les hommes de ses équipes, bref : vous !

 

Intersport : des chiffres et des êtres
• 11,4 Mds € de CA
Une présence dans 66 pays
Un réseau monde de 6 500 collaborateurs
• 5 800 magasins dont 612 en France

 

Contact : gpayen@intersport.fr