Depuis 2005, les entreprises de plus de 20 salariés doivent employer 6% de personne en situation de handicap. Dans la réalité des faits, elles ne respectent pas toujours ce quota. En partant de ce constat, Damien Mauduit et Denis Le Rouzo et créé InsideVision en 2014. Cette société propose des solutions pour adapter le quotidien et l’environnement professionnel des malvoyants et des personnes aveugles. Aujourd’hui soutenus par Arts & Métiers Accélération, ils préparent la version 2 de leur produit phare. Rencontre.

 

Quelles solutions propose InsideVision ?

Damien Mauduit. L’inclusion et l’interaction par le produit. Nous avons conçu InsideONE, une tablette qui permet à un élève aveugle de travailler en collaboration avec un autre élève ou un instituteur voyant. La tablette fonctionne également dans le milieu professionnel et dans la vie quotidienne. InsideONE offre aux non-voyants un accès facile au numérique. Nous avons travaillé sur l’adaptation de la suite Office de Windows et sur une suite d’applications aux fonctionnalités rapides et à la gestuelle simplifiée : messagerie, bloc-notes, agenda…

 

Sur quels marchés développez-vous InsideONE ?

Denis Le Rouzo. Notre force est de proposer une tablette qui fonctionne dans tous les pays du monde. Au-delà de nos frontières, nous avons vendu InsideONE en Arabie Saoudite, où nous avons adapté les fonctionnalités à la langue et la manière de lire. Nous avons également vendu des unités aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Moyen-Orient. En Europe et en France, la prise en charge du matériel par l’État est de 100 % pour les professionnels, le monde scolaire et les demandeurs d’emploi. Pour ceux qui ne sont pas en emploi, la prise en charge est de 60 à 70 % selon les pays.

 

la genèse de ce produit dédié aux malvoyants et aux personnes aveugles ?

D.M. Danis et moi nous sommes rencontrés il y a 20 ans. À l’époque nous travaillions déjà dans la création de solutions pour les déficients visuels. Ensemble nous avons élaboré près de 12 produits. Puis nous nous sommes retrouvés sans emploi. Epris de liberté, nous avons décidé de réaliser le produit que nous avions toujours eu envie de faire.

 

D.L.R. Nous étions en quelque sorte frustrés par les produits existants qui ne permettaient pas une interaction directe entre un non-voyant et un voyant. Nous voulions créer un quelque chose qui permettait de collaborer sur le même support de manière interactive et instantanée. Trois objectifs ont donc guidé la création d’InsideONE :

– donner accès au numérique aux non-voyants et malvoyants

– proposer un support nomade qu’on peut avoir avec soi n’importe où (c’est d’ailleurs pour cela que nous avons choisi de créer une tablette de la taille équivalente au modèle Surface 2)

– proposer un produit tactile, car c’est une technologie qui envahit nos espaces

 

Tablette InsideONE © InsideVision

Tablette InsideONE © InsideVision

 

Comment Arts & Métiers Accélération vous aide dans le développement de votre startup ?

D.M. Nous avons rencontré Arts & Métiers en 2017, car ils regorgent d’ingénieurs et d’experts surprenants et extraordinaires. Nous en avons besoin pour travailler sur notre version 2. De plus, Arts & Métiers est un réseau connu et reconnu. C’est un gain de temps et un accélérateur important, que ce soit dans la mise en relation avec les clients potentiels ou dans l’accès aux décideurs importants. Nous avons déjà gagné un an et demi dans la réalisation de nos nouveaux produits.

 

D.L.R. : Nous sommes également soutenus par la BPI et par plusieurs investisseurs privés. Avec Arts & Métiers Accélération, nous travaillons sur trois domaines :

– la performance technologique de l’appareil

– l’aspect financier et la baisse des coûts de production et à l’achat

– la diffusion internationale du produit

Nous ambitionnons d’élargir notre cible et ainsi de proposer InsideONE à des sociétés spécialisées dans le service auprès des non-voyants.

 

Quel avenir pour InsideVision et InsideONE ?

D.M. Nous comptons proposer la version 2 d’InsideONE d’ici 2019. Nous ne souhaitons pas proposer une rupture, mais plutôt une continuité avec un produit encore plus performant. Dans le même temps, nous continuons à développer nos logiciels et nos solutions pour les malvoyants et les non-voyants.

 

D.L.R. Notre technologie permet de structurer les objets et de pouvoir se déplacer correctement. Tout ce que nous mettons en place pour les non-voyants peut aussi aider les personnes atteintes d’un autre handicap que la vue. Nous allons ouvrir les champs d’applications de nos solutions et ainsi décliner notre offre dans les cinq prochaines années.

 

 

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par ici : 

SOGETI High Tech, fun et innovation dès le recrutement !

Soirée bowling, escape game ou simulation de vol, le recrutement rime avec fun chez SOGETI High Tech. Rencontre avec son responsable, Emmanuel Legros.

GALDERMA : L’INNOVATION A FLEUR DE PEAU !

Galderma, la filiale de Nestlé Skin Health spécialisée en dermatologie, investit sur les jeunes talents scientifiques pour améliorer la qualité de vie des patients et consommateurs.

Sopra Steria transforme les entreprises… et les carrières !

Sopra Steria aide les organisations à prendre le virage numérique. Philippe Armandon dévoile les défis qui attendent les futurs collaborateurs.

Leo Burnett, mettre l’humain au cœur

Des bancs de la Sorbonne à la tête de Leo Burnett, retour sur le parcours hautement humain d’Hélène Meinerad, vice-présidente de Leo Burnett et de Chemistry

AMUNDI : rejoignez le champion français de l’asset-management

Leader de la gestion d’actifs en Europe, Amundi est issu du rapprochement de Crédit Agricole AM et de Société Générale AM en 2009

Ipsen : le groupe biopharmaceutique qui veut changer la vie des patients !

Régis Mulot, EVP & Chief HR Officer d’Ipsen explique comment l’état d’esprit biotech de l’entreprise lui permet d’innover comme de fédérer remarquablement les équipes…

Les collaborateurs, moteurs du développement de Sandoz

Christophe Delenta (Université Paris-Descartes, Pharm D, 95), PDG de Sandoz, met ses 20 années d’expérience, en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud et en France, au service du secteur de la santé. Avec une priorité : développer ses collaborateurs.   Quelle est...

Le cœur d’Edwards Lifesciences ? Des talents passionnés et ouverts !

Sauver des vies. Voilà l’essence même d’Edwards Lifesciences et le crédo de Patrice Cappelle, Vice-Président Finance EMEA, Canada, Amérique.

Le meilleur conseil d’Advancy ? Rejoignez-nous !

Pourquoi Advancy est-il le cabinet idéal pour un-e Polytechnicien-ne ? Parce que son fondateur est lui aussi ingénieur ! Une formation vectrice d’une vision différente du marché et qui fait le succès du cabinet de conseil. Et ce n’est pas Christian Popa (X 05),...

Eiffage Construction, bâtisseur d’avenir et de carrières

Après 35 ans au sein d’Eiffage, Olivier Genis, président de Eiffage Construction, est un témoin privilégié des enjeux et de l’identité du groupe.