Dans le cadre de l’orientation post-baccalauréat et des vœux formulés dans APB, les bacheliers franciliens souhaitant faire des études de médecine peuvent choisir deux voies : la voie la plus courante de loin, qui est l’inscription des néo-bacheliers en PACES. A ce jour, le nombre de candidats souhaitant s’inscrire en PACES est au même niveau que l’année dernière (environ 8000 en premier vœu). L’autre voie, plus marginale, permet à des étudiants de licence, notamment de sciences, de pouvoir accéder en médecine par des parcours spécifiques. Cette voie concernera 10% des étudiants de médecine et pharmacie dans les universités de Paris-Descartes, Paris-Diderot et Paris 13.

Pour préparer la rentrée universitaire, les universités franciliennes ayant une UFR de santé ont établi, en lien avec le rectorat de Paris, une répartition des places d’accueil sur la base de 7500 uniquement pour l’inscription directe en PACES, auxquelles s’ajoutent les places dédiées aux étudiants choisissant le parcours spécifique par les autres licences.

Le rectorat de Paris suivra de près les choix définitifs des candidats une fois les résultats du baccalauréat connus. Ce travail doit permettre d’éviter le recours au tirage au sort et permettre à tout nouveau bachelier francilien de pouvoir suivre les études de son choix.