Premier réseau français d’écoles publiques d’ingénieur(e)s, le groupe INSA incarne un modèle de formation reconnu depuis plus de 50 ans en France et à l’international. Mais sur quels piliers cette réputation d’excellence repose-t-elle ? Quelques éléments de réponses avec les Directeurs des cinq écoles du Groupe.

LES + VERS L’'EXCELLENCE : Une vie de campus entre autonomie et solidarité L'entreprise indissociable de l'international Des sportifs de haut niveau dont François Gabart, dernier vainqueur du Vendée Globe

LES + VERS L’'EXCELLENCE : Une vie de campus entre autonomie et solidarité L'entreprise indissociable de l'international Des sportifs de haut niveau dont François Gabart, dernier vainqueur du Vendée Globe

INSA Lyon, l’ingénieur international
Le plus ancien des INSA est placé sous le signe de l’ouverture, un élément phare de l’ADN du groupe. La diversité compte parmi ses priorités, comme en témoignent ses près de 40 % d’étudiantes, ses 35 % de boursiers, ses 20 % d’étudiants étrangers et ses engagements forts en faveur du handicap. Des filières spéciales sont aménagées pour les sportifs et les musiciens de haut niveau. Si son recrutement est très sélectif,l’école offre également chaque année à 25 des meilleurs bacheliers STI un accompagnement pédagogique personnalisé. Une filière internationale rassemble 350 élèves, toujours connectés à l’entreprise comme l’illustre le stage ouvrier obligatoire en fin de 1ère année dans un pays étranger à sa culture initiale. L’entrepreneuriat et l’innovation sont également à l’honneur : avant une spécialisation possible en 5e année, nos étudiants sont encouragés dès la 1ère année à travailler en mode projet et en équipe, ils sont très vite mis en situation d’industriels et peuvent travailler sur des projets de R&D à l’initiative de nos partenaires et de nos laboratoires.

 

INSA Rennes, l’ingénieur collaboratif
L’école ne cloisonne pas les aspects technologiques, managériaux et sociaux : son solide modèle scientifique et technique s’enchâsse, dès la 1ère année, avec une grande ouverture sur le monde. Forte de spécialités intimement liées à son ancrage régional comme les STIC, les matériaux, structures et mécanique, elle ne perd jamais de vue les aspects environnementaux dans ses formations et projets. Elle fait de l’innovation une priorité, en la liant toujours à l’entreprise et à l’international. Elle met aussi un accent particulier sur le travail en équipe avec la volonté de mettre l’humain au centre de tout. Cet humanisme, l’école le met aussi en oeuvre via une vraie politique de diversité. Convaincue que l’ingénieur est un technicien mais aussi un citoyen engagé, elle sensibilise ses étudiants au management de la diversité. Une formation à la RSE a d’ailleurs été intégrée à la rentrée au cursus ingénieur.

 

INSA Rouen, l’ingénieur innovant
Dans un cycle intégré sur 5 ans, complet et très sélectif, nos étudiants bénéficient d’enseignements de haut niveau tout en s’ouvrant à d’autres champs de compétences (musique, sport, théâtre..). Très bien insérés dans le milieu professionnel, ils bénéficient de la réputation de la marque INSA Rouen, une école désormais reconnue pour ses formations par de grands noms de l’entreprise (Safran, Sanofi, SNCF,…) et par des PME innovantes. Nous revendiquons notre ouverture et notre diversité. Nous sommes donc fiers des 400 talents étrangers qui nous rejoignent chaque année et des 35 % de jeunes ingénieures qui excellent y compris dans nos filières très techniques comme le génie mathématique, un département unique dans le groupe  INSA. Enfin, notre ambition rime avec innovation. Si les ingénieurs-managerset les ingénieurs-entrepreneurs ont le vent en poupe, ce que nous cherchons avant tout, ce sont des ingénieurs-innovants, capables de complètement repenser les usages.

 

INSA Strasbourg, l’ingénieur-architecte
Ingénieurs et architectes, les élèves de l’école sont des acteurs essentiels des métiers de la construction. Ouverts à des spécialisations pointues comme le génie climatique et énergétique ou la topographie, ils sont en effet au coeur de l’avenir de ce secteur en pleine mutation. Novatrice dans ses formations, l’école l’est aussi dans son recrutement. Pour preuve, alors qu’il y a 20 ans, personne n’y croyait, elle a été la seule à oser faire le pari de l’apprentissage. Elle s’est depuis ouverte à l’international via une dizaine de doubles-diplômes, un séjour obligatoire à l’étranger ou encore la récente création d’une formation INSA Strasbourg en architecture à l’Université Française d’Egypte au Caire. A l’excellence technologique s’ajoute la performance sociale. Malgré des spécialités très physiques comme la topographie, l’école réunit en effet 30 % de jeunes femmes. L’excellence sportive est aussi au rendez-vous. Avec 23 athlètes de haut niveau l’INSA Strasbourg véhicule toujours plus haut ses valeurs humanistes.

INSA Toulouse, l’ingénieur citoyen
Notre cursus, basé sur un schéma 1+2+2, est unique dans le groupe INSA. Grâce à 1 an de tronc commun, suivi d’une phase d’orientation puis de spécialisation, ce parcours permet à nos étudiants de se confronter dès la 1ère année aux aspects concrets de leur métier. Nous formons d’excellentstechniciens doublés de citoyens avertis : l’engagement associatif (dans ou hors l’école) est en effet un élément obligatoire de la formation, une initiative qui devrait se généraliser au sein du groupe. Connectés à l’entreprise nous rencontrons régulièrement les pourvoyeurs d’emplois locaux, nationaux et internationaux et adaptons sans cesse nos formations à leurs besoins. Fervents défenseurs de la diversité, nous sommes proches d’un effectif paritaire (40 % de femmes, y compris dans des spécialités très techniques comme la mécanique) et accueillons plus de 35% de boursiers. Parce que nous sommes convaincus que de la diversité nait l’excellence, nous ouvrons notre recrutement aux Bac STI via un parcours spécifique et développons l’apprentissage.

 

INSA Centre Val de Loire, le petit nouveau
Projet s’inscrivant dans la logique de regroupement des école d’ingénieurs françaises, l’INSA Centre Val de Loire devrait voir le jour à la rentrée 2014. Fruit de la fusion de l’ENSIB de Bourges et de l’ENIVL du Val de Loire, ce projet associe également l’Université d’Orléans et bénéficie du soutien de l’Université de Tours, du PRES Centre Val de Loire Université et du groupe INSA. Permettant une meilleure visibilité nationale et internationale à ses diplômés, ce nouvel établissement présentera une forte symbiose entre recherche, formation et réponses aux besoins des entreprises et contribuera de façon significativeau développement socio-économique de la région. Ses attributions seront nombreuses : délivrance du doctorat co-accréditant les écoles doctorales régionales dans le domaine des sciences, co-tutelle de 6 laboratoires de recherche avec les Universités de Tours et Orléans, et habilitation de 4 masters recherche avec ces universités.

 

LE GROUPE INSA EN CHIFFRES
10% DES INGÉNIEURS FRANÇAIS SONT DIPLÔMÉS D’UN INSA
40 SPÉCIALISATIONS INGÉNIEUR
80 LABORATOIRES
70 000 INGÉNIEURS DIPLÔMÉS D’UN INSA ACTUELLEMENT EN EXERCICE

 

CW.

 

CONTACT : www.insa-france.fr