Depuis septembre, la Faculté de Droit de Lille & Paris (FLD), membre des Facultés de l’Université Catholique de Lille a entrepris un virage décisif en matière de pédagogie en adoptant un programme d’innovation pédagogique basé sur le système anglo-saxon. Il permet à l’étudiant d’appréhender les notions fondamentales en amont du cours (les documents lui sont remis quelques jours avant).

 

 

Un enseignement toujours plus efficient et interactif pour les étudiants, acteurs de leur formation

Après 6 mois d’apprentissage, trois étudiants livrent leurs impressions sur ce Programme


 

Joséphine, étudiante 1ere année aspirant à devenir avocate dans le Droit International des Entreprises

« Cette méthode présente des avantages certains. Grâce au pre-read, nous découvrons tout ou partie du cours en amont et nous ne sommes donc pas perdus dans la multitude d’informations délivrées par nos professeurs. Je peux dire que je me sens « actrice » de mes études. En effet, c’est à nous de lire les documents proposés par les enseignants et de faire des recherches complémentaires si nécessaire. On a donc un rôle plus important à jouer que dans un fonctionnement classique. De plus, ce système est assez courant dans les universités anglo-saxonnes. Je suis un cursus de droit international et j’envisage d’effectuer une année dans une université étrangère. Travailler de cette façon dès la première année d’études sera sûrement un réel atout pour moi. »

 

 

Roxane, elle aussi en première année, juge le programme très positif

« Pour moi, le système des « pré-reads » est un moyen d’apprendre à être autonome et à s’organiser. La possibilité de lire les cours avant, cela permet de découvrir le sujet, de dégrossir le travail et d’acquérir les premières notions plus rapidement. Je trouve cette méthode d’enseignement vraiment intéressante. Et le côté « encadré » du système a quelque chose de rassurant. Cela a été assez déterminant dans mon choix lors de mon inscription.»

 

Maxence, lui, a connu les deux systèmes.

Il a effectué un semestre en première année de licence il y a 2 ans, quand l’innovation pédagogique n’avait pas encore été mise en place, puis après une autre expérience, il revient à la Faculté de Droit et nous confie son point de vue sur cette nouvelle façon d’étudier.

« Quand je compare à ma première année, j’ai l’impression que ce n’est pas le même programme tant la façon de l’aborder est différente. Cette méthode présente de nombreux avantages, le fait que l’on étudie un thème par semaine nous permet de bien l’appréhender et d’arriver aux travaux encadrés en fin de semaine préparé. Lorsque nous revoyons le cours magistral, si nous avons des questions ou des difficultés, nous voyons cela directement avec notre chargé de travaux encadrés. Nous ne pouvons pas être perdu, rester avec des choses incomprises pendant plusieurs semaines. Nous savons toujours où nous en sommes. Cette méthode demande sans doute plus de travail et d’organisation personnelle, mais on ne peut pas échouer si l’on est motivé »

 

 

Membre de l’Université Catholique de Lille depuis 1875, la Faculté de Droit des Facultés de l’Université Catholique de Lille (FLD) a ré-ouvert ses portes en 1993 et rassemble aujourd’hui plus de 1 600 étudiants sur les sites de Lille et Paris. Acteur majeur de l’enseignement juridique (formation initiale et continue) et de la Recherche, sa notoriété repose sur une pédagogie éprouvée et un modèle bien défini. En 2012, la certification ISO 9001 lui a ainsi été attribuée pour la qualité de son organisation et de son enseignement basé sur l’internationalisation, la professionnalisation, un encadrement et un suivi personnalisés.