Le Management à HEC Paris

 

Dans un secteur plein d’avenir – celu i du service aux entreprises – Initial France, spécialisée dans la location et l’entretien des produits textiles, fait figure de leader grâce à une offre d’excellence reconnue par ses clients. Pour Olivier Picard (Executive MBA HEC 94) son Directeur Général, la profession offre de belles carrières aux jeunes talents.

 

Les Agents de Service Initial assurent la livraison hebdomadaire de 67 000 clients partout en France

Les Agents de Service Initial assurent la livraison hebdomadaire de 67 000 clients partout en France

Des services Premium
Quand on oeuvre dans le service aux entreprises, le mot qualité ne peut pas être galvaudé. Chez Initial France, filiale la plus importante du groupe Rentokil, la qualité constitue l’ADN de l’entreprise, sa carte maîtresse face à la concurrence. Sans qualité, point d’avenir. « Nous travaillons énormément à l’amélioration du produit livré et du service fourni, affirme Olivier Picard. Pour cela, nous avons des systèmes de mesure qui nous permettent de savoir précisément quels points de notre activité doivent être améliorés ou renforcés. » Et à l’heure où les entreprises doivent se recentrer sur leurs coeurs de métiers pour (re)devenir compétitives, les prestations offertes par Initial sont plus que jamais attendues mais également analysées et négociées. « Nos clients se professionnalisent et deviennent plus exigeants sur la qualité donc plus âpres à la négociation, confirme Olivier Picard, Directeur Général d’Initial et Président du GEIST, le Groupement des entreprises industrielles de services textiles. C’est pourquoi, ajoute-t-il, nous devons leur  apporter une réelle valeur ajoutée, des services d’excellence et novateurs. Par ailleurs, et nous en sommes fiers, tous nos projets intègrent depuis longtemps les normes de développement durable et en ce domaine, nous n’avons de cesse de nous améliorer dans le respect de l’environnement. »

 

Innover, le défi du Directeur Général
Aujourd’hui Initial intervient dans tous les secteurs d’activité : industrie, tertiaire, santé, hôtellerie- restauration, collectivités, commerce, artisanat… A chaque secteur ses exigences comme on le décline dans le groupe : un boucher, un restaurateur, un ouvrier fondeur, un chimiste, une hôtesse d’accueil… n’ont pas les mêmes tenues de travail ni surtout les mêmes besoins en matière de protection d’où l’importance du choix des textiles et de leur entretien. Pour traiter 8.3 millions de vêtements, les usines utilisent donc des outils de production modernes et déploient une logistique ultra complexe de haute technicité. Pour répondre aux besoins des clients, Initial France lance de nouvelles fibres, de nouveaux design, des services de pointe (comme l’équipement des livreurs en PDA ou l’Espace client extranet…). La recherche de l’innovation devient ainsi le fer de lance du Directeur Général. « Ces dernières années, observe Olivier Picard, il est apparu chez nos clients une accélération de leurs exigences sur les questions qualité et innovation. Cette pression que constituent leurs attentes nous aiguillonne et nous oblige à accélérer notre propre rythme en matière de créations de nouveaux services et de nouveaux produits ! » Des défis multiples qui plaisent bien à Olivier Picard, en sportif accompli qu’il est et qui précise en souriant, « je mobilise les équipes autour d’un objectif : trouver l’innovation qui tue pour étonner les clients ! » On peut lui faire confiance pour y parvenir lui qui a oeuvré sur toute la planète au redressement et au développement des filiales d’Electrolux Professional quand il en était le Vice-président Monde. En tout cas, le présent et l’avenir d’Initial s’annoncent plutôt ensoleillés, le potentiel de développement étant énorme. En effet, les 4 grands groupes spécialisés dans la blanchisserie industrielle dont Initial reste un des leaders, couvrent seulement 25 % d’un marché estimé à 6,5 milliards d’euros. Autant dire que la lutte est serrée pour convaincre les 75 % restants, d’externaliser le traitement du linge et de l’hygiène. « La sous-traitance a de beaux jours devant elle et les jeunes diplômés ne devraient pas sous-estimer des métiers comme le nôtre » insiste Olivier Picard. Certes, blanchisserie industrielle cela sonne peu glamour mais la réalité professionnelle est de l’avis du président du GEIST « passionnante et de haut niveau ».

 

« Notre entreprise reste très ouverte aux recrutements de jeunes diplômés désireux de travailler dans une entreprise dynamique, pleine d’avenir »
Passion
Dans son bureau trônent des maquettes d’avions de chasse et de ligne. Souvenirs de ses années passées à sillonner la planète quand il était le Vice-président Monde d’Electrolux Professional. Aujourd’hui un peu plus sédentaire, Olivier Picard, pratique beaucoup de sport notamment de la musculation comme en témoigne sa carrure de rugbyman. Sinon, ce féru de musique dont les choix en la matière sont plutôt éclectiques, aime passer du temps avec son épouse et ses enfants et en bon vivant, il aime recevoir et cuisiner. Son péché mignon semble-t-il…

 

… Le brésil
Je connais ce pays à titre professionnel uniquement. Très captivant car en plein boom. Ce pays émergeant plein d’avenir, semble être devenu un nouvel Eldorado.

Chiffres clés 2011
Chiffre d’affaires d’Initial en France : 366 millions d’euros.
3900 collaborateurs et 64.000 clients dans toute la France, 60 centres de services, 93.000 points de livraison, 850.000 personnes habillées et 8,3 millions de vêtements en circulation. Le groupe Rentokil Initial Worldwide : près de 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2011, une présence dans 50 pays.

 

S.G

 

Contact
www.initial-services.fr
pages recrutement