Leader mondial de la production de résines et fibres en polyester, INDORAMA s’est spécialisé dans ses applications industrielles auprès du secteur automobile. Avec 15 000 salariés et 75 sites dans le monde ce groupe indo-thaïlandais est aussi reconnu pour son engagement environnemental, comme nous l’explique Marc Sicre (Arts et Métiers ParisTech 85), Président de GLANZSTOFF LONGLAVILLE, filiale française du groupe.

 

« On n’imagine pas tout ce qu’on peut faire avec un fil de polyester ! » commence d’entrée Marc Sicre, Président de GLANZSTOFF LONGLAVILLE. « Plus connue pour ses applications textiles, cette molécule chimique issue du pétrole est aussi utilisée dans l’industrie de l’emballage plastique (bouteilles d’eau), dans les cordages industriels (forages sous-marins) et dans le secteur automobile, notre spécialité ». Produit de choix offrant un bon compromis poids/résistance, le fil polyester est ainsi intégré aux ceintures de sécurité et intervient en renfort dans les pneumatiques, à hauteur de 400 grammes par pneu. Filiale du groupe indo-thaïlandais INDORAMA, le site que dirige Marc Sicre est un des derniers producteurs européens de fil en polyester à applications industrielles (il en fabrique 30 000 tonnes par an), ce qui constitue un atout de poids sur un secteur très concurrentiel où les groupes asiatiques occupent une place importante.

Miser sur la compétitivité

« Afin de rester compétitif sur un marché très disputé, nous attachons une attention toute particulière à la qualité de nos produits et services, et notamment à la livraison dans des délais très courts, ce qui est facilité par notre implantation européenne» explique Marc Sicre, qui compte parmi ses plus gros clients le groupe Michelin. « Notre deuxième axe de compétitivité est l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée et la mise en place d’une industrie 4.0, qui permet l’optimisation des données, des techniques et des process ». En parallèle, INDORAMA œuvre depuis longtemps pour la préservation de la planète et se classe même 5ème société la mieux cotée à l’indice Dow Jones des sociétés qui investissent dans le développement durable.

Consolidateur d’expertise au niveau mondial

GLANZSTOFF LONGLAVILLE, jusqu’ici détenu par un fonds d’investissement américain, a été racheté récemment par INDORAMA . Cela a été une vraie chance pour le site. « Avec un CA de 8,5 Md$ et ses 15 000 salariés à travers le monde, notre maison-mère nous apporte non seulement un soutien financier de taille pour pérenniser nos investissements, mais nous donne également accès aux meilleurs spécialistes du secteur. En tant que 1er acteur mondial du polyester, INDORAMA joue un rôle indéniable de consolidateur des expertises au niveau mondial ». Ainsi, les collaborateurs du groupe sont-ils fortement incités à participer sur le terrain à des échanges  de bonnes pratiques dans tous les domaines : efficacité énergétique,  coûts de production, innovations techniques, formation… ceci au sein des 75 sites dont 11 centres R&D dans 25 pays.

Ma passion est née à l’ENSAM : « Je dois rendre hommage au responsable du département matériaux de l’époque, Jean-Pierre Trotignon, car c’est lui qui m’a donné envie de faire carrière dans les métiers du plastique et des matériaux. Il est l’exemple-même du professeur capable de susciter la passion chez ses étudiants. La formation généraliste de qualité que j’ai reçue à l’ENSAM m’a permis d’avoir des échanges constructifs tout au long de ma carrière avec l’ensemble des experts techniques que j’ai pu rencontrer

Son conseil : « Même si cela semble peu important quand on est étudiant ou jeune diplômé, il faut s’intéresser à l’actionnariat de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez travailler. Est-il engagé dans le développement stratégique de l’entreprise ? Investit-il en moyens financiers et humains à la mesure de ses ambitions ? Ces points sont essentiels car ils conditionnent fortement l’environnement professionnel. »

Les qualités qui font mouche ? Au-delà d’une formation technique de base forte, nous souhaitons des profils ouverts à l’international, passionnés et démontrant une vraie soif d’apprendre. Face à une concurrence mondiale féroce, les profils engagés et combatifs sont les plus recherchés ! Qui mieux que nos ingénieurs peuvent défendre et faire progresser l’industrie française et européenne ?

Contact : marc.sicre@glanzstoff.com

Pendant ce temps là à Arts et Métiers ParisTech…

Arts et Métiers : cap vers l’industrie du futur