Etudiantes à Sciences Po Paris, Flora et Mathilde ont choisi de consacrer leur année de césure à la promotion d’initiatives de finance positive à travers le monde. Elles partent dans le cadre de leur association In-Venture à la rencontre de ces femmes et de ces hommes qui s’investissent pour une finance “qui a du sens”. Retour sur leur projet.

 

Et si la finance pouvait contribuer au changement social et lutter contre les dérèglements climatiques ?

C’est pour dépasser les stéréotypes concernant le monde de la finance que nous avons donné naissance à In-Venture. L’argent est avant tout un moyen d’échange entre les hommes et crée du lien social, nous voulons montrer qu’il peut également être investi au service de l’intérêt général et d’un développement durable. Nous entreprenons donc un voyage de 5 mois en Asie du Sud-Est et en Afrique de l’Est à la rencontre des acteurs qui trouvent dans la finance des solutions aux problèmes sociaux et environnementaux de leur communauté.

 

Au programme : Cambodge, Myanmar, Vietnam, Indonésie, Philippines, Kenya et Ouganda.

A notre retour, nous partagerons les témoignages de ces hommes et femmes qui développent des innovations financières responsables et durables. Nous espérons ainsi sensibiliser les citoyens à la finance positive et influencer les pouvoirs publics afin d’apporter à ce secteur l’attention qu’il mérite et de faciliter son développement.

 

Premiers pas: les Philippines

Mathilde, qui a travaillé un an aux Philippines, a déjà croisé la route de porteurs de projets de la finance positive. C’est donc au sein de l’archipel asiatique que se sont tenues les premières rencontres, sources d’inspiration de notre initiative. Elle a notamment été accueillie au CARD MRI, un écosystème unique qui propose aux philippins défavorisés en zones rurales et enclaves des prêts allant de 3 000 à 5 000 pesos (de 60 à 100$) ainsi que divers services d’accompagnement pour aider les emprunteurs au démarrage de leur micro-entreprise.

Autre modèle intéressant dont nous avons croisé la route, Cropital est une plateforme de crowdfunding qui connecte des prêteurs particuliers à des agriculteurs philippins afin de les aider à développer leurs activités et à s’adapter au changement climatique.

 

Invité special: Muhammad Yunus

Au delà des portraits d’entrepreneurs que nous réalisons, nous interrogeons des experts de la finance positive afin qu’ils apportent un éclairage sur certains aspects techniques. Muhammad Yunus, Prix Nobel de la Paix 2006 et fondateur de la première banque de microfinance est la figure de référence quand il s’agit de finance positive. Son modèle de microcrédit s’est répandu dans le monde entier et a permis à des millions de personnes de sortir de la pauvreté.

Nous avons eu la chance de coopérer avec le projet Gender & Climate Change et le réseau C40 Cities pour obtenir une interview avec Muhammad Yunus. Nous vous invitons sur notre site pour  écouter le podcast et découvrir comment la microfinance permet de lutter contre la pauvreté, renforcer l’indépendance des femmes et répondre aux enjeux climatiques !

 

Retrouvez-nous sur notre site, sur notre page Facebook, notre Twitter  et notre page LinkedIn

 

Equipe In-Venture

 

Et pour soutenir les actions de l’association, c’est par ici !