Arrivé en qualité de DG le 1er avril 2018, Thierry de Mazancourt a tenu à rappeler la grande force d’IMT Mines Alès : la créativité. De l’enseignement à l’accompagnement des PME, cette notion guide les étudiants dans leurs parcours et pousse aujourd’hui les entreprises à remettre en question leurs process. Focus sur les initiatives de l’école.

 

Thierry de Mazancourt IMT Mines Alès

Thierry de Mazancourt, nouveau DG d’IMT Mines Alès © IMT Mines Alès

Depuis 15 ans, la créativité est au cœur de la pédagogie d’IMT Mines Alès, une notion qui a retenu l’attention de Thierry de Mazancourt.  « Cette démarche spécifique à notre école d’ingénieurs m’a convaincu et a contribué au fait que je candidate. IMT Mines Alès a su prendre en compte la réalité de l’entreprise pour se construire et former les ingénieurs dont le monde a besoin. »

Les 3 étages de la fusée « Créativité »

Michel Ferlut, Directeur des Études d’IMT Mines Alès, décrit la pédagogie de l’école comme une « fusée » qui permettrait aux étudiants de faire décoller leur carrière. Pour ce faire, l’école mise sur 3 initiatives :

1. Le Séminaire créativité. Cette conférence d’introduction permet aux 400 élèves de première année de s’approprier le thème qui guidera leur formation. Encadrés par une trentaine d’entreprises partenaires, les élèves se confronteront au processus créatif tel qu’il prend vie dans le monde professionnel. Ils disposeront également de temps d’échanges avec les industriels.

2. Le Challenge créativité. Les industriels lancent un défi à 200 étudiants qui doivent le résoudre pendant 5 semaines. Par groupe de 4 ou 5, plusieurs équipes s’affrontent sur les mêmes projets et les gagnants rencontrent les chefs de projet au sein des entreprises.

3. Lors de la 3étape, 3 étudiants deviennent de vrais collaborateurs de l’entreprise pendant 3 semaines. Ils définissent les besoins auxquels répondent leur produit ou service, établissent un cahier des charges et réalisent le prototype.

Parmi les partenaires de la formation par la créativité : La Caisse d’Épargne Languedoc-Roussillon, Disneyland Paris, Vinci Autoroutes… « Aujourd’hui, on ne peut pas faire de l’enseignement sans les entreprises. Elles doivent être au cœur de nos préoccupations, car nous sommes le dernier maillon avant le monde professionnel », affirme Michel Ferlut. Le point d’orgue de ces initiatives est le Colloque créativité, organisé chaque année en juin par l’école. Autour d’une expérience immersive, IMT Mines Alès propose tables rondes, ateliers et conférences-débats pour réinventer l’entreprise.

Une école résolument tournée vers l’entreprise

En sus de former des ingénieurs, IMT Mines Alès met à disposition son savoir-faire et ses connaissances aux services des PME. « Aujourd’hui, les cycles de vie des produits sont de plus en plus courts et on ne peut plus innover en se basant sur les mêmes process et modèles qu’il y a 10 ans. C’est pourquoi nous avons mis en place le programme CAP’IDÉE. Nous sensibilisons les petites entreprises aux démarches créatives et innovantes et s’appuyant nos ressources que sont nos étudiants et nos chercheurs », explique Anne Lichtenberger, Adjointe à la directrice du Développement Économique, en charge de l’entrepreneuriat.

Au-delà d’accompagner les entreprises, IMT Mines Alès favorise la création de startups notamment grâce à son incubateur dans lequel les enseignants-chercheurs apportent leur expertise. L’école a également mis en place les « Week-ends d’accélération » durant lesquels elle aide les entreprises à matérialiser leurs idées et leurs projets en 48h. En 2019, le Hub Créativité ouvrira ses portes. Il sera un véritable lieu d’échange entre les industries porteuses d’innovations managériales, les artistes et les étudiants.