Communiqué de presse :

En partenariat avec la CUD et l’appui d’Euraénergie, cette formation d’Ingénieur Génie Energétique sera proposée exclusivement en apprentissage et s’appuie sur un partenariat fort avec les grandes entreprises du territoire et du secteur de l’énergie, qui se sont engagées à la soutenir et à accueillir les étudiants.

 

Objectifs de la formation

Le programme a pour objectif de former des chefs de projets maîtrisant les outils de l’efficacité énergétique et les problématiques liées à l’optimisation énergétique des systèmes industriels. Les compétences attendues sont celles d’un ingénieur généraliste du Génie énergétique ayant des connaissances approfondies appliquées aux systèmes et procédés industriels, maîtrisant les techniques de récupération de l’énergie et le pilotage intelligent des consommations. Les ingénieurs formés interviennent dans les études d’installations nouvelles ou à améliorer, la mise en place de solutions, l’audit et l’optimisation énergétique.

 

Recrutement et déroulé de la formation

Organisée en alternance (2 semaines école / 2 semaines entreprise) sur 3 années, la formation est ouverte aux candidats diplômés Bac+2 (DUT, BTS ou équivalent) ou issus de CPGE ; elle se déroulera sur le campus d’Euraénergie de Dunkerque (site principal) et au sein d’IMT Lille Douai (site de Douai). Les inscriptions seront ouvertes de janvier à mars 2020.

 

Métiers et fonctions visées

L’ingénieur de spécialité « efficacité énergétique » a pour mission d’apporter des réponses aux besoins énergétiques des entreprises, de leurs process et des unités de production dans une approche liée à l’optimisation de la consommation et de la récupération d’énergie. Il réalise et coordonne des études techniques pour définir, concevoir et optimiser des procédés et des installations industrielles liés ou faisant appel aux systèmes énergétiques (électricité, gaz, nucléaire, pétrole, énergies renouvelables). Ces études permettent d’optimiser la consommation d’énergie mais également d’assurer une gestion intelligente de cette consommation (pilotage, monitoring, Smart Grid), d’intégrer les énergies renouvelables dans les process industriels. Il s’agit également de récupérer l’énergie afin de la réutiliser par la mise en place de réseaux de chaleur industriels et urbains.

Ses missions principales sont :

  • Études d’audit et d’optimisation des consommations d’énergie des bâtiments,
  • Élaboration de solutions techniques et chiffrage des coûts,
  • Préparation de la mise en œuvre technique et économique du procédé retenu,
  • Veille technologique et réglementaire.

Les ingénieur.e.s formé.e.s exercent leur activité dans des grandes entreprises du secteur industriel et du secteur de l’énergie, des sociétés d’études et de conseil en ingénierie, des bureaux d’études thermiques, des instituts de recherche spécialisés dans l’énergie. Les diplômés occupent des fonctions dont les intitulés les plus courants sont : Ingénieur études énergies renouvelables et efficacité énergétique, Ingénieur procédés énergétiques, Ingénieur d’études en systèmes énergétiques, Ingénieur développement de systèmes énergétiques, Ingénieur calcul et dimensionnement énergie, Ingénieur d’affaires efficacité énergétique.