Communiqué de presse :

Cette formation, proposée en collaboration avec l’École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSMR), vise à former des experts de l’ingénierie environnementale et de l’économie circulaire, capables de répondre aux nouveaux défis écologiques et d’accompagner les entreprises et les collectivités dans la transition vers un modèle vertueux, basé sur l’économie des ressources naturelles et le recyclage.

 

La lutte contre le réchauffement climatique et l’épuisement des ressources naturelles imposent à tous les acteurs – citoyens, entreprises et collectivités – de repenser en profondeur les modèles de production, de distribution et de consommation. Le développement de l’économie circulaire constitue une brique essentielle pour mener à bien la transition écologique. Il s’agit d’optimiser l’utilisation des ressources à toutes les étapes du cycle de vie d’un bien ou d’un service et de rompre avec le cycle linéaire ultra majoritaire depuis des décennies et qui conduit à la raréfaction de certaines ressources – et à la hausse des prix de certains matériaux rares -, mais aussi à l’accumulation incontrôlée des déchets à l’échelle mondiale. Le Master Spécialisé développé par IMT Lille Douai en partenariat avec ENSMR permet aux étudiants d’acquérir les compétences clés dans les domaines du développement durable, de l’éco-innovation et de l’écoconception qui en feront des experts en ingénierie de l’économie circulaire.

Cette formation renforce les liens scientifiques et académiques forts qui unissent IMT Lille Douai et ENSMR. Outre les enseignants chercheurs des deux écoles, le Master Spécialisé Ingénierie de l’Économie Circulaire accueillera des intervenants extérieurs professionnels spécialisés et profitera d’un accompagnement d’acteurs industriels tel que Neo-Eco, l’Onhym, Managem Group, Madina Agregats et IDQAC.

 

Une formation théorique et pratique dédiée à l’économie circulaire

La formation dure 12 mois et se compose de deux semestres. Le premier consacré aux enseignements théoriques et pratiques et aux projets, le second dédié à un stage de fin d’études. Les enseignements sont organisés en cinq unités :

  1. Ressources, Économie et Développement Durable (économie générale, analyse des données économiques, développement durable et gestion des ressources naturelles) ;
  2. Économie Circulaire et Environnement (économie de l’environnement, réglementation environnementale et étude d’impact, sites et sols pollués) ;
  3. Technologie et Co Produits Industriels (efficience énergétique, valorisation des déchets, éco-innovation et éco-conception, outils numériques de gestion de la valorisation, gestion de risque des produits éco-innovants) ;
  4. Management et gestion des projets éco-innovants (gestion de projet et supply chain management, management et marketing de projet éco-innovant, outils d’aide à la décision et modélisation économique) ;
  5. Projet d’innovation appliqué

Cette dernière unité « pratique », tutorée conjointement par un professionnel extérieur et les enseignants-chercheurs d’IMT Lille Douai confronte les élèves à la gestion complète d’un cas d’étude appliqué au cours duquel ils sont invités à mobiliser les notions théoriques acquises durant la formation.

 

De nouvelles compétences à forte employabilité

Ce Master Spécialisé Ingénierie de l’économie circulaire est ouvert aux titulaires d’un diplôme d’ingénieur habilité par la CTI (Bac+5, d’un diplôme universitaire de niveau Master M2 (Bac+5), d’un diplôme étranger de niveau équivalent (Bac+5 ou d’un diplôme universitaire de niveau Master M1 (Bac+4) ou Maîtrise (Bac+4) assorti de trois années d’expérience professionnelle. L’École Nationale Supérieure des Mines de Rabat pilote le recrutement des élèves marocains et africains francophones, IMT Lille-Douai centralisant les autres candidatures. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 10 juillet pour la 1ère session de recrutement, au 15 septembre pour la seconde phase.

Grâce à cette formation, les étudiants se dotent de compétences et d’une expertise très recherchées, tant dans le secteur public que par les entreprises et permet d’accéder à des postes variés tels que : Chargé de mission: A21 / plan climat territorial / bilan carbone, environnement, développement durable, développement économique – Gestionnaire de zones d’activités – Chef de projet : éco-conception, environnement – Ingénieur expert en éco-conception – Coordinateur écologique industriel – Responsable d’animation territoriale…